LDC africaine: les clubs sud-africains refusent de jouer en terrain neutre

La crise du match Wydad-Kaiser Chiefs, comptant pour la première manche de la ligue des champions africaine,  se poursuit. On ne sait, jusqu’à l’heure, ni où ni quand se déroulera le match, ce qui met les organisateurs +de la compétition dans une réelle impasse.

À ce propos, la Fédération sud-africaine de football a tenu une réunion d’urgence avec les représentants du pays en compétitions africaines (Kaiser ChiefsSundowns, Orlando Pirats). À l’issue de cette réunion, la fédération a pris des décisions concernant les déplacements des équipes, et les soucis liées à la situation sanitaire.

Un communiqué de la Fédération sud-africaine assure que la situation épidémiologique au pays est maîtrisée. Le pays ne connaît aucune augmentation du nombre de cas d’infection, grâce aux protocoles sanitaires mis en place, conformes à ceux de la CAF.

Ainsi, les trois clubs refusent de disputer des matchs en terrain neutre. Le nombre de cas d’infection ayant baissé, une pareille procédure n’est plus nécessaire. Par ailleurs, la fédération et les trois clubs demandent à la CAF de leur fournir les informations officielles sur toute violation des protocoles sanitaires par les clubs et les équipes nationales.

La fédération, ainsi que ses trois représentants en compétition, tiennent à ce que les nouvelles règles de la CAF soient appliquées. Il s’agit notamment de déclarer perdant tout club ou sélection refusant de se déplacer en Afrique du Sud, ou dont le pays interdit l’accès aux équipes sud-africaines.

Le communiqué rappelle que l’équipe U17 sud-africaine devra se rendre bientôt au Maroc pour participer à la CAN, ainsi que la délégation sud-africaine qui participera aux élections de la CAF en mars prochain. 

M.F.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page