L’Afrique au Mondial 2018: le président de la CAF fait le bilan

Le président de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad a fait le bilan du football africain au Mondial, samedi à Rabat, lors de la Conférence de la CAF.

“Si on prend en compte qu’il s’agit d’un échec, il faut assumer”, a-t-il indiqué.  “Les équipes européennes ont bien réussi ce Mondial parce qu’elles mettent en place des programmes cohérents de formation”, a-t-il remarqué en prenant la France comme exemple.

“La France est championne du monde par la formation. Ils ont produit beaucoup de talents, devenus aujourd’hui des stars mondiales”, a argumenté Ahmed Ahmed.

« Nos cinq représentants ont inscrit en 15 matches 15 buts seulement et un but contre son camp et ont encaissé la bagatelle de vingt-six buts. Les cinq équipes africaines ont gagné trois matches, fait deux nuls et perdu dix fois. Aucune n’est parvenue à passer le deuxième tour…Pourquoi un tel bilan négatif? », s’est-il interrogé, ajoutant que les Africains sont parmi les meilleurs joueurs du monde et que le continent regorge de talents.

Et de conclure que la CAF s’engage à améliorer la formation et à propulser les joueurs pour qu’ils deviennent professionnels.

Soufiane Laraki




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page