Judo: Aziza Chakir refuse de saluer son adversaire israélienne (VIDEO)

Une jeune judoka marocaine, participant au Grand Chelem de Judo d’Abu Dhabi, a préféré prendre la poudre d’escampette à la fin d’un combat, que de saluer son adversaire israélienne.

Aziza Chakir, sélectionnée pour représenter le Maroc lors du grand tournoi international aux Emirats Arabes Unis venait de perdre le combat qui l’opposait à l’israélienne Shira Risboni. À la fin des combats, la tradition veut que les deux adversaires se saluent, mais notre Judoka a préféré fuir que de se plier à cette règle.

Les réactions sur les réseaux sociaux sont actuellement légion et sont assez mitigés, entre totale approbations, soutien à l’attitude de la jeune sportive marocaine et indignation chez celles et ceux qui y voient une insultes aux pratiques sportives internationales.

Nos confrères de Yabiladi parlent d’une autre série de « désagréments » que la fédération Israélienne de Judo aurait subie lors du tournoi. On parle d’une interdiction de porter des kimonos avec le sigle ISR, mais aussi d’écouter l’hymne national israélien, après la victoire de l’équipe israélienne.

On dit souvent que certains domaines ne doivent pas subir d’étiquettes politiques ou religieuses. Parmi ces domaines figurent la Culture ou encore le sport. La pensée ou la théorie voudraient que ces domaines focalisent sur le talent et les expériences purement humaines, mais la réalité est toute autre.

Khouloud K.

/

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page