Intéressé par Renard, le président de la fédé saoudienne annoncé au Maroc

Le président de la fédération saoudienne de football, Yassir Misehal, devrait bientôt débarquer au Maroc. Ceci dans le but de trouver un accord avec Hervé Renard, s’il venait à quitter son poste à la tête des Lions, rapportent les médias saoudiens.

Selon les mêmes sources, la fédération saoudienne voudrait à tout prix enrôler le coach français, une fois la séparation actée entre la FRMF et le “Sorcier Blanc”.

Notons que la chaîne Arryadia a annoncé, lundi, la démission d’Hervé Renard de son poste d’entraîneur de la sélection nationale. La Fédération royale marocaine de football (FRMF) n’a pas tardé à publier un communiqué pour balayer d’un revers de main toutes ces rumeurs.

Le principal intéressé a également évoqué ce sujet. Sur son compte Instagram, le coach français a publié un post pour corroborer les propos de la FRMF. “A ma demande j’ai rencontré M. Lekjaa président de la FRMF. Nous avons fait le point sur la compétition qui vient de s’achever pour nous. Nous avons également parlé de l’avenir, je lui ai fait part de mon point de vue. Nous avons convenu de ne faire aucune déclaration publique”, a-t-il écrit, entretenant ainsi le flou total sur son avenir.

Rappelons que la Fédération a démenti les informations selon lesquelles Hervé Renard aurait présenté sa démission de son poste d’entraîneur de l’équipe nationale. Le président de la FRMF, Faouzi Lekjaa, a tenu deux réunions dimanche et lundi avec Hervé Renard pour évaluer la participation de l’équipe nationale à la CAN 2019, ainsi que les prochaines échéances auxquelles les Lions participeront. Les deux parties se sont mis d’accord sur le tenue d’une nouvelle réunion dans les jours qui viennent”, peut-on lire dans le communiqué de la FRMF, diffusé ce lundi.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Dépenses et recettes: voici le bilan de la FRMF

La Fédération Royale marocaine de football (FRMF) a approuvé les rapports moral et financier au titre de la saison 2018-2019, lors d'une assemblée générale ordinaire (AGO), tenue lundi au Centre international des conférences Mohammed VI à Skhirat.