Ilyas El Marhoume champion de patinage artistique négligé par le Maroc

Ilyas El Marhoume, jeune champion marocain de patinage artistique participera au Grand Prix Junior de patinage artistique à Saint Gervais en France, prévu du 25 au 27 août. Ce jeune passionné est le premier homme marocain à représenter le Maroc dans cette discipline.

Issu de l’Ecole de Glace de la patinoire de Rabat, Ilyass patine depuis deux ans seulement et ne vit que pour sa passion. Il n’en est pas à son premier championnat, puisqu’il a décroché notamment la première place au Championnat du Maroc de patinage artistique 2016. Depuis début juillet 2016, Ilyass s’entraîne à la Patinoire Charlemagne de Lyon avec Muriel Zazoui Boucher et Neil Brown, entraneurs internationaux.

Selon Al Akhbar, le jeune homme n’a bénéficié d’aucun soutien de la part de la Fédération royale marocaine de ski et de sports montagne (FRMSM), contrairement à ses adversaires qui sont tous soutenus par leurs pays.

D’après les déclarations du père du champion national, l’un des entraîneurs aurait proposé à Ilyass de porter les couleurs de la France et d’avoir la nationalité française mais le jeune sportif refuse constamment. Le patineur aurait reçu aussi une proposition de faire partie de l’équipe nationale française, mais les Français n’ont essuyé que des refus de la part du jeune marocain qui se donne tous les moyens pour honorer son pays.

Face à cette situation, le père d’Ilyas El Marhoume n’a pas hésité à appeler Chakib Benmoussa, ambassadeur du Maroc en France et de l’informer sur les vues de la France sur son fils. Au lieu de recevoir des propositions de soutien de la part du Royaume, l’ambassadeur a déclaré ignorer l’existence de la compétition et encore moins de la représentation d’Ilyas El Marhoume.

Ce n’est pas la première fois qu’un champion marocain de patinage artistique se retrouve devant un dilemme de ce genre. Karen Ghebbari a aussi refusé les propositions de la France pour honorer le Maroc. Or, ce choix n’augure pas toujours quelque chose de glorieux. La jeune fille éprouve des difficultés à obtenir le soutien nécessaire pour ses participations aux compétitions internationales.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page