Ifrane: Coup d’envoi des Jeux Nationaux Special Olympics Morocco

Sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI, Special Olympics Morocco, a lancé le 5 mai courant, au complexe sportif la Paix à Ifrane, la 10e édition des Jeux Nationaux.

La cérémonie d’ouverture s’est déroulée en présence de Charifa Lalla Soumia El Ouazzani, Présidente de Special Olympics Morocco, Mme Nezha Bidouane, conseillère de la présidente, M. Salaheddine Semmar, directeur national de Special Olympics Morocco, M. Hammou Ouhali, secrétaire d’Etat chargé du Développement rural et des Eaux et Forêts, M. Said Zniber, wali de la région Fès-Meknès et gouverneur de la préfecture de Fès, M. Abdelhamid El Mazid, gouverneur de la province d’Ifrane, M. Mohand Laenser, président du conseil de la région Fès-Meknès, Docteur Chafik El Kettani, président de la Fédération Royale Marocaine de Judo et Arts Martiaux Assimilés ainsi plusieurs représentants des autorités et membres de Special Olympics Morocco.

Dans une ambiance forte en émotions, la cérémonie a débuté par le défilé des délégations venues de tout le Royaume, suivi des athlètes, encadrants, volontaires, juges ainsi que les associations et institutions médico-pédagogiques.

Le public a assisté également à d’excellentes démonstrations de judo, présentées par divers clubs de la Fédération Royale Marocaine de Judo et Arts Martiaux Assimilés.

Placée sous le thème « Le sport, un levier pour l’intégration », cette 10e édition accueille 1450 athlètes, 90 juges et arbitres, 40 personnes composant le corps médical et 120 volontaires qui feront à nouveau de la ville d’Ifrane la capitale du Spécial Olympics Morocco.

95 associations et institutions affiliées participent à cette édition, tous issus de centres médico-pédagogiques, associations et organisations des personnes déficientes intellectuelles et classes intégrées du ministère de l’Education Nationale.

Organisée chaque deux ans à Ifrane, les Jeux Nationaux offrent aux athlètes déficients intellectuels l’opportunité de faire preuve de leur potentiel et de leurs compétences sportives.

Les athlètes participeront du dimanche 6 au mercredi 9 mai à 15 disciplines sportives, dont l’athlétisme, le floor hockey, le tennis de table, l’équitation, le golf, le hand-ball, le badminton, le basket-ball, l’haltérophilie, la natation, le tennis, le bocce, la gymnastique artistique, le judo et le cyclisme.

Plus tôt dans la journée du samedi 5 mai, la commission des Familles – Special Olympics Morocco a organisé une session d’échange et de présentation en présence de 50 familles. La commission organisera dès dimanche 6 mai le Congrès des Familles sous le thème « handicap mental, sport, santé et inclusion ».

Un programme de santé est mis en place dans le cadre de la 10e édition des Jeux Nationaux, jusqu’au 6 mai, et comporte des consultations médicales, au profit de tous les athlètes. Ces consultations médicales concernent les spécialités suivantes : L’ophtalmologie, la chirurgie dentaire, l’oto-rhino-laryngologie, la médecine sportive et la nutrition.

De plus, cette édition connaîtra l’organisation d’une campagne médicale, ayant pour objectif d’effectuer des opérations de la cataracte, dans la Province d’Ifrane.

M. Salaheddine El Sammar, directeur national de Special Olympics Morocco, a expliqué que cette édition a connu un nombre croissant de participants ainsi que des disciplines programmées. « Ceci démontre le travail continu effectué par les différents acteurs pour améliorer les compétences des athlètes et fournir les meilleurs services. Les jeux nationaux continuent de mettre en valeur les aptitudes, le potentiel et les compétences des athlètes de Special Olympics Morocco en profitant du cycle de deux ans qui séparent chaque édition pour affiner leurs talents et les rendre réceptifs aux divers programmes et initiatives mis à leur disposition ».

Une table ronde sous le thème « Athlètes leaders » est également au programme avec notamment la présentation du rapport de la participation à l’atelier des Athlètes Leaders à Abu Dhabi, l’intervention d’une nutritionniste pour « une nutrition équilibrée, contribue à l’amélioration de la santé et de la performance de l’athlète », d’une psychomotricienne sur « l’importance d’une prise en charge précoce de l’enfant en situation de handicap mental » et d’un représentant de la santé publique sur « l’accès de la personne en situation de handicap mental aux services de la santé publique, Stratégie Nationale SANTE-HANDICP ».Ces programmes s’assignent pour objectifs d’opérer un changement positif dans la vie des athlètes, de leur permettre de s’intégrer dans la vie sociale et de les préparer à assumer des rôles de leaders et de responsabilité au sein du programme, en étant des volontaires, des entraîneurs, des aide-arbitres ou des porte-paroles.

A travers ses nombreuses actions dans le monde, Special Olympics est devenu la première organisation qui prend en charge les personnes en situation de handicap mental et œuvre pour améliorer leur vie, par le biais du sport. Elle offre aux athlètes l’occasion de développer leurs techniques et mettre en exergue leurs talents et de ressentir la joie, à travers la participation aux différents programmes.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page