Hooliganisme à Safi: de nouvelles arrestations

Image d'illustration

Plusieurs actes de violences ont eu lieu mardi dernier après le match ayant opposé l’Olympique de Safi, sur ses terres, contre le Kawkab de Marrakech. Des fans du KACM ont été violemment agressés par des hooligans safiotes. Dans un communiqué, la DGSN avait annoncé l’arrestation de 9 personnes dans le cadre de cette affaire.

Selon des sources de Le Site Info, les éléments de la gendarmerie royale d’Echemmaia, où les faits se sont produits, ont procédé à de nouvelles arrestations. Et de préciser que 29 personnes ont été interpellées au cours de cette semaine.

Rappelons que la DGSN avait indiqué que la vidéo diffusée sur internet et relatant des actes criminels de hooliganisme, ayant eu lieu à Safi, a fait l’objet d’une enquête judiciaire diligentée par le service provincial de la police judiciaire de cette ville sous la supervision du parquet compétent.

Les éléments du service provincial de la police judiciaire de Safi avaient interpellé neuf personnes dont un adulte, principal instigateur de ces actes de violence relatés par cette vidéo, avait fait savoir la DGSN dans un communiqué, ajoutant qu’il a été également procédé à l’arrestation de huit mineurs ayant pris part à ces actes, juste après la fin de la rencontre qui a opposé l’Olympic de Safi et le Kawkab de Marrakech, le 4 juin dernier.

Tous les prévenus ont été déférés vendredi 7 juin devant le parquet compétent pour des crimes et des délits d’atteinte aux personnes et aux biens publics et privés, ainsi qu’à l’ordre public, avait ajouté la même source précisant qu’il s’est avéré que ces actes ont été commis avec préméditation et à l’instigation du principal accusé, déjà condamné dans une affaire de hooliganisme lors du match aller entre les deux équipes à Marrakech.

Les identités d’autres personnes impliquées dans ces actes criminels ont été déterminées et les recherches se poursuivent afin de les arrêter et de les soumettre à l’enquête judiciaire, avait conclu la DGSN.

S.L. et M.R.

Articles similaires

Suggestions d’articles

DGSN: coup de filet de la PJ de Laâyoune

Le mis en cause principal a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.