Hervé Renard a-t-il vraiment posé des conditions à la FRMF? Il répond

Depuis l’élimination des Lions de l’Atlas du Mondial 2018, les Marocains se posent la question de savoir si Hervé Renard restera à la tête de la sélection nationale.

Si le technicien français, qui est sous contrat avec le Maroc jusqu’en 2022, ne s’est toujours pas officiellement exprimé sur son avenir, des médias ont avancé qu’il a conditionné son maintien à la tête des Lions de l’Atlas à quelques changements.

Le principal intéressé n’a pas tardé à réagir à ces informations. « Contrairement à ce qu’il peut se dire dans certains médias, je n’ai eu aucune réunion depuis la fin de notre parcours en Coupe du monde. De ce fait, je n’ai pu exprimer aucune exigence particulière pour le futur. Dont acte! », a-t-il écrit ce lundi sur les réseaux sociaux.

Selon la presse, Hervé Renard aurait posé trois conditions à la FRMF pour continuer avec les Lions de l’Atlas. D’abord, que Nasser Larguet garde son poste de directeur technique national, dont le contrat a expiré samedi 30 juin.

Secundo, la latitude de pouvoir procéder à de grands changements concernant l’entourage de la sélection nationale, tant au niveau des adjoints du sélectionneur qu’à celui des staffs technique et médical.

Tercio, de rester entraîneur des Lions de l’Atlas jusqu’à la fin de la Coupe africaine des Nations qui aura lieu au Cameroun. Et c’est à la lumière de cette CAN 2019 que la décision de continuer jusqu’en 2022, sera effective ou pas.

Rappelons que depuis quelques jours, des rumeurs persistantes font état d’un départ imminent d’Hervé Renard de la sélection nationale après le Mondial russe. Le technicien français aurait reçu plusieurs offres notamment de la part de la fédération algérienne de football.

S.L.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page