Hayat Lambarki en colère contre la Fédération d’athlétisme

L’athlète marocaine Hayat Lambarki a senti une énorme amertume après son élimination lors du premier tour du 400 mètres haies ce lundi durant les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro.

Lambarki, médaillée d’or au championnat arabe d’athlétisme disputé à Bahreïn en 2015, a fini septième de la troisième série qualificative aux demi-finales avec un chrono de 1min 00s 83/100è lors de l’épreuve remportée par l’Américaine Ashley Spencer (55s 12/100è).

Hayat Lambarki a déclaré à l’agence de presse allemande : «  J’aurais pu gagner la course si je n’avais pas été blessée. A cause de cet incident, j’aurais pu avoir un meilleur résultat. Le responsable de ma blessure demeure le médecin de l’équipe nationale qui m’a causé des brûlures de deuxième et de troisième degré »

Elle ajoute au média allemand : «  Je me suis entraînée pour le 800 mètres et j’ai souvent été sujette à des claquages très douloureux. Le médecin ne m’a pas bien soignée au contraire, il a commis une erreur médicale en utilisant le spray à une distance trop proche de mon genou. »

Toujours sur un ton de reproche, Hayat Lambarki souligne qu’elle a financé elle-même son entrainement et qu’elle n’a reçu aucune aide de la part de la fédération. Pour conclure, qu’elle est une championne arabe et marocaine et qu’elle aurait du bénéficier des mêmes qualités de soins que Nawal Moutaoukil.

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page