Halilhodzic avant Maroc-RDC: « Rien n’est encore gagné »

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, s’est dit confiant quant à la capacité de l’équipe marocaine à décrocher sa qualification pour la Coupe du monde 2022, lors de sa confrontation avec la RD Congo, mardi soir au complexe sportif Mohammed V de Casablanca, tout en soulignant que « rien n’est encore gagné ».

« Je suis optimiste et j’espère qu’on fêtera ensemble la qualification, mais ce n’est pas encore gagné », a dit Halilhodzic lors de la conférence de presse d’avant-match, tenue lundi au complexe sportif Mohammed V à Casablanca.

L’équipe nationale jouera mardi un match historique, a-t-il noté, relevant que ce genre de rencontres ne se répètent qu’une seule fois chaque quatre ans.

« On a ramené un résultat positif de Kinshasa, mais on pouvait faire mieux », a-t-il reconnu, ajoutant: «j’ai compris que je peux compter sur beaucoup de joueurs. La force de cette équipe est son collectif ».

« On n’a pas une équipe type. Le football est imprévisible, on peut anticiper mais pas toujours », a-t-il nuancé, ajoutant « pour moi, il n’y a pas de onze titulaires indiscutables ».

« Nous serons en pleine confiance et c’est dommage de rater cette occasion et décevoir le public marocain. On subit une grande pression, mais nous en sommes conscients », a-t-il soutenu.

Le sélectionneur national a expliqué que la préparation psychologique pour cette rencontre est « primordiale », assurant avoir eu des discussions individuelles avec plusieurs joueurs.

« Les joueurs sont déterminés à s’imposer demain. Ils savent ce que je demande et j’ai pleine confiance en eux. Ils ont une chance unique pour aller jouer au Mondial », a-t-il noté.

S’agissant de l’adversaire des Lions de l’Atlas, le sélectionneur national a relevé que la RDC ne s’est pas qualifiée au mondial depuis 48 ans et ne viendra pas au Maroc en promenade de santé.

« La RDC dispose d’une bonne équipe avec d’excellents joueurs. le match ne sera pas facile. Il faut rester organisé et déterminé », a-t-il dit.

« Je demande au public de soutenir l’équipe nationale jusqu’au bout. Je connais le Complexe Mohammed V. Ce n’est pas facile d’y évoluer », a-t-il encore souligné, formulant l’espoir de pouvoir « fêter ensemble cette qualification ».

Revenant sur la convocation du portier Mehdi Benabid, il a fait savoir que Réda Tagnaouti se sentait un peu mal et que c’est pour cette raison que Mehdi a été rappelé en renfort.

Pour Abdessamad Zelzouli, il a indiqué que ce joueur s’est vite intégré au sein du groupe et qu’il est un « joueur d’avenir ».

« C’est un joueur pour l’avenir. Il a beaucoup de talent. Il s’est rapidement intégré avec l’équipe nationale », a-t-il ajouté.

De son côté, le défenseur Naif Aguered a indiqué que « jouer le Mondial était un rêve d’enfant. Demain, nous donnerons le maximum pour offrir la qualification au peuple marocain ».

« A l’aller, l’envie a été là de l’emporter, tous les joueurs ont donné le maximum », a-t-il dit, notant que « les joueurs savent que l’ambiance sera fantastique à Casablanca et que la pression sera positive ».

Le Maroc a ramené un précieux nul (1-1) vendredi du stade des Martyrs, à Kinshasa, au match aller. En cas de qualification, les Lions de l’Atlas signeront leur deuxième apparition d’affilée au mondial, la sixième au total.

DM


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page