Finale Champions League: le Wydad en quête d’une troisième étoile

Le Wydad de Casablanca (WAC) affrontera le club cairote d’Al Ahly, lundi soir (20h00) au Complexe sportif Mohammed V de Casablanca en finale de la Ligue des Champions (LDC) d’Afrique de football, avec l’espoir de rééditer l’exploit de 2017, quand les Rouge et Blanc ont remporté leur deuxième sacre continental au détriment des Egyptiens.

Pour cette troisième finale de Ligue des Champions entre équipes marocaine et égyptienne, l’enjeu est énorme pour les deux protagonistes. Ahly tentera de gagner un 11è trophée, le troisième de suite, tandis que le Wydad cherchera une troisième consécration après ses sacres en 1992 et 2017.

Les deux formations qui se connaissent, d’ailleurs, bien ont tout balayé sur leur passage avant d’atteindre la finale.

De la revanche dans l’air !

Le club égyptien n’oubliera jamais sa défaite en finale de l’édition 2017, qui se jouait alors en aller et retour (1-1 au Caire, 1-0 à Casablanca).

Sur les 11 rencontres entre Al Ahly et le Wydad Casablanca en Ligue des Champions, le club égyptien mène 4 victoires à 2 (4 nuls).

Les coéquipiers de Badr Banoun ont remporté leurs deux derniers matches de Ligue des Champions de la CAF contre le Wydad Casablanca (2-0 et 3-1 en demi-finales de l’édition 2019/20) et pourraient faire la passe de 3 contre le club casablancais pour la 1ère fois dans la compétition.

Le WAC, qui dispose de la meilleure attaque de Ligue des Champions cette saison avec 20 buts, va disputer sa 3e finale de Ligue des champions de la CAF sur les 6 dernières éditions, après 2017 (vainqueur) et 2018/19 (finaliste).

Le WAC pour freiner l’ogre égyptien

Ce match à couteaux tirés sera sous les feux de la rampe, deux jours après la finale de la Ligue des champions européenne entre le Real Madrid et Liverpool, ce samedi.

Al Ahly essayera de réussir la passe de trois, après ses sacres en 2020 et 2021. Dix fois vainqueur de Ligue des Champions de la CAF/Coupe des clubs champions africains, Al Ahly cherche à devenir la première équipe à remporter la compétition trois fois d’affilée, après avoir battu le Zamalek (2-1) en 2019/20 et les Kaizer Chiefs en 2020-21 (3-0).

Pour juguler l’ardeur des joueurs égyptiens, habitués à ce genre de rencontres, la défense wydadi doit se méfier de l’avant-centre sud-africain Percy Tau, le joueur le plus impliqué sur le plus de buts en Ligue des Champions de la CAF cette saison (8 – 3 buts, 5 assists). Yahya Jabrane et consorts auront, de leur côté, la lourde tâche de gagner la bataille du milieu du terrain, qui est incontestablement décisive pour remporter cette finale. Regragui/Mosimane, deux entraineurs aux grandes ambitions!

Il s’agira d’une confrontation entre deux entraineurs qui ont le vent en poupe ces dernières saisons. Sur le banc d’Al Ahly, le Sud-africain Pitso Mosimane tentera de décrocher une quatrième couronne dans la plus prestigieuse des compétitions africaines, après son sacre avec le Mamelodi Sundowns (2016) et Al Ahly (2020-2021).

L’ambition de Mosimane butera sur la rage de vaincre de Walid Regragui qui tentera, lui, de remporter son premier sacre africain, sachant qu’il n’a gagné qu’un titre de Botola Pro D1 en 2016 avec le FUS, en plus d’une Coupe du trône (2014), ainsi qu’un titre de champion du Qatar avec Al Duhail (2020).

« Al Ahly est le favori pour remporter le titre. Ils sont plus expérimentés et ils ont l’histoire de leur côté. Si nous gagnons, nous serons très heureux. D’autant plus que nous n’avons effectué aucun transfert. Nous nous battrons pour le titre, nous ferons tout notre possible pour gagner », estime Walid Regragui dans des déclarations à la presse.

Il s’est réjoui, à cette occasion, « du soutien inconditionnel » du public du Wydad qui, il est certain, encouragera son équipe tout au long de la rencontre, mais, a-t-il dit, « ce public merveilleux ne va pas marquer des buts à la place des joueurs ».

Même son de cloche chez Yahya Jabrane, incontestablement l’un des meilleurs milieux de terrain en Afrique, qui a affirmé que les joueurs sont conscients de l’enjeu de ce match crucial.

« Al Ahly est une équipe très connue à la faveur de son histoire et ses titres. Or, le plus important pour le moment est la bonne condition physique et mentale des joueurs », a-t-il analysé.

De son côté, l’entraineur d’Al Ahly s’est dit convaincu que ses protégés vont gagner la Ligue des champions de la CAF.

« Nous avons remporté des titres consécutifs au cours des deux dernières années et dix fois au total. Alors pourquoi ne pas remporter le 11e titre ? », s’est-il interrogé.

La Finale officialisée à Casablanca: Le TAS déboute Al Ahly

Cette rencontre a fait coulé beaucoup d’encre après le choix du Maroc pour abriter la finale de la LDC pour la deuxième année consécutive. Ce choix a été contesté par Al Ahly, mais le Tribunal arbitral du Sport (TAS) a fini par rejeter la demande égyptienne. « Le TAS a donné raison à la CAF et rejeté la demande d’Al Ahly de reporter la finale de la Ligue des Champions de la CAF 2021-2022 », selon l’instance dirigeante du football africain.

« La CAF était dans l’obligation de mettre en œuvre la décision du Comité exécutif (EXCO) prise en juillet 2019, qui stipulait que le vainqueur de la Ligue des Champions de la CAF serait déterminé par une finale à un tour », indique la même source, rappelant que l’organisation de la finale de la Ligue des Champions 2021-2022 a été attribuée au Maroc après que le Sénégal, seul autre pays à avoir rempli les conditions d’accueil, a retiré sa candidature. La CAF a désigné le Sud-africain Victor Gomes pour officier la finale Wydad/Al Ahly. Il sera épaulé par Siwela Zakhele et Souru Phatsoane du Lesotho.

Les Rouge et Blanc ont validé leur billet pour la finale de la LDC aux dépens des Angolais de Petro Atlético, tandis que les Egyptiens ont éliminé l’ES Sétif en demi-finale de la compétition.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page