FIFA: Gianni Infantino candidat à sa propre succession

Gianni Infantino devrait rester à la tête de la FIFA pour quatre ans de plus. L’Italien est le seul candidat à la prochaine élection à la présidence de l’instance footballistique mondiale, prévue le 5 juin prochain.

Âgé de 48 ans, Infantino, à la tête de la FIFA depuis février 2016, est donc assuré d’un deuxième mandat de quatre ans. Elu au lendemain du pire scandale de corruption ayant touché la FIFA, l’Italo-Suisse avait succédé à la tête de l’instance au Suisse Joseph Blatter.

L’élection à la présidence de la FIFA se déroulera le 5 juin prochain à Paris, à l’occasion d’un congrès qui précédera le Mondial féminin de football organisé en France.

L’une des premières mesures d’Infantino après son arrivée à la tête de l’instance basée à Zurich a été de faire passer de 32 à 48 le nombre d’équipes participant au Mondial, et ce dès l’édition 2026 qui sera disputée aux Etats-Unis, au Canade et au Mexique. Il a émis l’idée que le Mondial compte 48 équipes dès l’édition 2022 au Qatar. Une décision doit être prise en mars prochain à la lumière des conclusions d’une étude de faisabilité.

Il défend également le projet controversé d’une Coupe du monde des clubs élargie de 7 à 24 équipes et ce dès 2021.

Par ailleurs, le président de l’UEFA, Alexsander Ceferin, devrait être également reconduit le 7 février prochain à la tête de l’instance dirigeante du football européen puisqu’il est l’unique candidat à sa propre succession.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

FIFA: les Lions de l’Atlas grimpent au classement mondial

La sélection nationale marocaine de football a grimpé de quatre places au classement mondial de la FIFA publié jeudi, passant de la 43è position à la 39è.