Fayçal Fajr sur l’affaire Hamdallah: « J’ai préféré garder le silence »

Dans un post Instagram, Fayçal Fajr est revenu sur l’élimination des Lions de l’Atlas de la CAN 2019, ainsi que sur son « conflit » avec Abderrazak Hamdallah.

L’international marocain a tout d’abord évoqué la désillusion des Lions en CAN. « Une déception est toujours difficile à surmonter, surtout quand il s’agit d’une compétition de cette envergure. La déception est encore présente… L’amour que j’ai pour mon pays est indescriptible, je suis toujours à son service quoi qu’il arrive car il passe en priorité, toujours prêt à faire les concessions pour le bien du groupe », a-t-il affirmé.

Le milieu de terrain de 30 ans a également évoqué l’affaire Hamdallah. « D’ailleurs en parlant de concession, je voulais m’exprimer au sujet d’un problème survenu lors des matchs de préparations, qui m’a profondément touché. Ce « problème » n’était en réalité qu’un tissu de mensonge. J’ai dû prendre sur moi, encaisser les sifflets, les insultes et les critiques négatives qui défilaient sur la toile.Un problème entièrement faux, faussé par quelques presses mal renseignées ou mal intentionnées alors que je n’ai rien fait du tout, et n’ai causé aucun tord à qui que ce soit. J’aime mon staff, mes coéquipiers sans exception ».

Et d’ajouter: « Un mois maintenant que je voulais en parler, mais pour moi l’équipe et le pays passaient tellement au dessus de tout, que j’ai préféré prendre sur moi, garder le silence pour l’amour du drapeau. Dima Maghreb. »

Notons que plusieurs supporters marocains estimaient que Hamdallah a rendu le tablier à cause d’un conflit avec Fayçal Fajr. Ce dernier aurait refusé de le laisser tirer un penalty contre la Gambie, lors des matchs préparatifs avant la CAN.

Rappelons que Fayçal Fajr souhaiterait revenir en Espagne cette saison. Son club, le SM Caen, a entamé les discussions avec Getafe pour le transfert de l’international marocain.

A.K.A.

View this post on Instagram

Une déception est toujours difficile à surmonter, surtout quand il s’agit d’une compétition de cette envergure. La déception est encore présente… L’amour que j’ai pour mon pays est indescriptible, je suis toujours à son service quoi qu’il arrive car il passe en priorité, toujours prêt à faire les concessions pour le bien du groupe. D’ailleurs en parlant de concession, je voulais m’exprimer au sujet d’un problème survenu lors des matchs de préparations, qui m’a profondément touché. Ce « problème » n’était en réalité qu’un tissu de mensonge. J’ai dû prendre sur moi, encaisser les sifflets, les insultes et les critiques négatives qui défilaient sur la toile.Un problème entièrement faux, faussé par quelques presses mal renseignées ou mal intentionées alors que je n’ai rien fait du tout, et n’ai causé aucun tord à qui que ce soit. J’aime mon staff, mes coéquipiers sans exception. Un mois maintenant que je voulais en parler, mais pour moi l’équipe et le pays passaient tellement au dessus de tout, que j’ai préféré prendre sur moi, garder le silence pour l’amour du drapeau. Dima Maghreb❤️🇲🇦🙏🏼

A post shared by Fayçal Fajr (@f.fajr11) on

Articles similaires

Suggestions d’articles

Classement FIFA: pas de changement pour les Lions de l’Atlas

Malgré une victoire face au Burundi et un match nul face à la Mauritanie lors des premiers matchs de qualification pour la CAN 2021 au Cameroun, les hommes de Vahid Halilhodzic n’ont pas réussi à accéder au top 40.