EST-WAC: l’étrange réaction de l’ambassadeur français à Tunis (PHOTO)

L’ambassadeur français à Tunis Olivier Poivre d’Arvor a réagi à la décision de la CAF de faire rejouer la finale de la Ligue des champions entre le Wydad Casablanca et l’Espérance de Tunis. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le diplomate français n’a nullement respecté son devoir de réserve.

Sur sa page Facebook, Poivre d’Arvor est revenue sur la décision de l’instance africaine et a exprimé son soutien aux Tunisiens. Le responsable a assuré qu’il était présent, le jour du match, au stade de Radès et «a constaté dans l’enceinte du stade et en dehors, la qualité du maintien d’ordre, le travail exemplaire des forces de sécurité tout comme la bienveillance du public».

«Dire que la Tunisie n’est pas sûre, c’est un mauvais et très injuste procès. Obliger les Sang et Or à rejouer une finale gagnée chez eux, «en un terrain neutre », comme si Tunis n’en était pas digne, c’est une offense faite à la souveraineté territoriale d’un grand club de football. Ma réaction serait évidemment la même s’agissant du club marocain. Vive l’Espérance et vive la Tunisie», a écrit l’ambassadeur.

La sortie de Poivre d’Ardor a d’ailleurs provoqué un tollé sur les réseaux sociaux. Les internautes, qui n’ont pas manqué de commenter sa publication, l’ont accusé d’ingérence dans les affaires internes de la Tunisie et de non-respect de son devoir de réserve. Quelques heures après, le diplomate, qui a essuyé plusieurs critiques, a effacé son post.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Réouverture des mosquées au Maroc: nouvelle annonce à J-1

Un total de 5.000 mosquées seront rouvertes sur l'ensemble du territoire national, réparties de façon proportionnelle à leur nombre dans chaque zone.