EST-WAC: ce que l’on sait de la décision du TAS

La finale EST-WAC continue d’alimenter la polémique. Alors que le verdict du TAS est attendu pour le 30 juillet, des médias ont dévoilé la décision qui sera prononcée par le tribunal.

Selon nos confrères d’El Botola, la finale va être rejouée début août en Afrique du Sud ou au Qatar.

Rappelons que le patron des Rouges et Blancs se rendra à Lausanne en Suisse, samedi 27 juillet, pour assister à deux audiences au TAS. Il devra livrer sa version des faits et défendre le club bidaoui. Le président de l’EST Hamdi Meddeb débarquera également en Suisse et sera entendu par le TAS.

Le président du Wydad de Casablanca (WAC), Saïd Naciri, avait annoncé qu’il a saisi la Fédération internationale de Football et le tribunal arbitral du sport (TAS) à propos du “massacre arbitral” lors de la finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique contre l’Espérance de Tunis (EST), disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis). Les Tunisiens ont fait de même et ont porté plainte auprès du TAS.

La Confédération africaine de football (CAF) avait décidé au terme d’une réunion d’urgence de son comité exécutif à Paris, de faire rejouer la finale.

Disputée au stade olympique de Radès (banlieue de Tunis), cette finale avait connu une fin chaotique suite à l’injustice dont l’arbitre de la rencontre, le Gambien Bakary Gassama, s’est rendu coupable. Il avait en effet refusé d’accorder le but égalisateur du WAC inscrit par Walid Karti à la 59ème minute pour un supposé hors-jeu sans qu’il y ait possibilité de recourir à la VAR défaillante pour en confirmer la parfaite régularité.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Scandale de Radès: le TAS a rendu son verdict final

Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu son verdict final dans cette affaire.