EST-WAC: ce qu’a dit le président du Wydad après le massacre arbitral

Le Wydad de Casablanca a perdu la finale de Ligue des Champions contre l’Espérance de Tunis au terme d’un massacre arbitral qui restera à tout jamais gravé dans l’histoire du football africain.

L’EST a été proclamée vainqueur de la Ligue des champions africaine face au Wydad de Casablanca après l’interruption de la finale retour pour des problèmes d’arbitrage.Les joueurs du Wydad ont refusé de reprendre le match après le refus de l’arbitre de consulter la VAR suite au but égalisateur de Walid Karti à la 59ème minute, qui a été annulé pour un hors-jeu qui ne l’était pas.

Après ce massacre arbitral, le président des Rouges Said Naciri n’a pas caché sa déception sur les ondes de Radio Mars et crie au scandale.

« C’est plus qu’un massacre arbitral. C’est un scandale. Nous n’étions pas au courant du problème de la VAR au début de la rencontre. Nous avons égalisé mais l’arbitre a refusé le but. Il nous a informé que la VAR ne fonctionne plus. Le match a donc été interrompu. Après plusieurs minutes, l’arbitre nous a informé que le problème a été résolu et nous a demandé de reprendre le match. Nous lui avons dit de revenir sur l’action du but pour le valider. Il a dit qu’il ne peut pas revenir en arrière. La situation est restée tendue jusqu’à ce qu’il décide de siffler la fin du match et donner le titre aux Tunisiens. C’est injuste et nous ne comptons pas garder le silence. Nous allons saisir le TAS et la FIFA», a t-il déclaré.

N.K




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page