EST-WAC: ce qu’a dit la presse espagnole sur le massacre arbitral

La finale-retour de la Ligue des champions d’Afrique qui a apposé, vendredi soir au stade olympique de Radès, le Wydad de Casablanca (WAC) à l’Espérance de Tunis (EST), a été « scandaleuse » à cause d’une panne du VAR, souligne samedi le journal sportif espagnol Marca.

Ce match a fini sur un « scandale » en raison d’une panne du VAR qui a empêché de réviser « l’action clé » de la rencontre, à savoir le but du WAC annulé par l’arbitre, précise le journal.

« C’est du jamais vu lors d’un match de football », a commenté, pour sa part, l’autre quotidien sportif espagnol AS, ajoutant que le football africain se souviendra avec « amertume » de ce match.

Cette finale a été une soirée footballistique « ubuesque », estime le média ibérique, faisant observer que le but annulé au Wydad de Casablanca était légal, comme le démontre les différentes répétitions de l’action.

Le journal revient aussi sur la panne du VAR qui n’a pas rendu possible de revoir cette action polémique.

Le président du WAC, Said Naciri, a annoncé, samedi, l’intention de son club de saisir la Fédération internationale de Football (FIFA) et le tribunal arbitral du sport (TAS) à propos du « massacre arbitral » lors de cette finale.

L’Espérance de Tunis a été proclamé vainqueur de la Ligue des champions d’Afrique face au Wydad de Casablanca après l’interruption de cette finale pour des problèmes d’arbitrage.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page