Djokovic est prêt à renoncer à Roland-Garros et Wimbledon

Le numéro 1 mondial Novak Djokovic est prêt à faire l’impasse sur les tournois du grand chelem de Roland-Garros et Wimbledon pour éviter d’être vacciné, a-t-il affirmé dans une interview à la BBC diffusée mardi. « Oui, c’est le prix que je suis prêt à payer », a indiqué le Serbe sur l’éventualité d’une absence à Paris et à Londres plus tard cette année. Bien qu’il continue de soutenir qu’il n’est pas « anti-vax », il défend le droit de chaque individu à choisir ce qui est injecté dans son corps.

« Je n’ai jamais été contre la vaccination », a-t-il ajouté, en indiquant qu’il avait déjà été vacciné, dans sa jeunesse. « Mais j’ai toujours soutenu la liberté de choisir ce que l’on met dans son propre corps. Ce principe est plus important pour moi que n’importe quel titre. » Faute de s’être vacciné, Djokovic avait été expulsé d’Australie en janvier, sans pouvoir défendre son titre à l’Open d’Australie, à Melbourne, avant que son grand rival Rafael Nadal n’emporte son 21e tournoi du Grand Chelem. Dans sa première interview depuis, « Nole » s’est dit « triste et déçu ».

Le numéro 1 mondial espère que les exigences en matière de vaccination vont changer et qu’il pourra « jouer encore pendant de nombreuses années ». Il reste ouvert et n’écarte pas l’hypothèse d’une vaccination pour lui, dans l’avenir, « parce que nous cherchons tous, collectivement, la meilleure solution possible pour mettre fin au Covid ».

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page