Cristiano Ronaldo: “la vérité survivra à cette agitation”

©Juventus

Cristiano Ronaldo, accusé par une Américaine de 34 ans de viol en 2009, continue de clamer son innocence. Ce mercredi 10 octobre, l’attaquant de la Juventus a encore rejeté, dans un communiqué dévoilé par son avocat Peter Christiansen, ces allégations, assurant qu’il s’agit d’une «campagne de diffamation élaborée et délibérée». Toutefois, le joueur a affirmé qu’il était confiant et que «la vérité survivra à cette agitation».

Selon l’Equipe, son avocat a déclaré que la relation entre Ronaldo et l’accusatrice était consentie et expliqué que les raisons de l’accord financier «ont été déformées». Et d’ajouter que cet accord ne représente pas un aveu de culpabilité. Peter Christiansen a, effet, assuré que CR7 «a suivi l’avis de ses conseillers pour mettre fin aux accusations contre lui et afin d’éviter les tentatives de détruire sa réputation».

Rappelons que Khatryn avait accusé en 2009 le joueur de viol. L’attaquant de la Juventus aurait, selon le mannequin, conclu un accord début 2010 avec elle, achetant son silence au prix de 375.000 dollars. Les deux parties s’étaient également mis d’accord pour que tous les documents liés à cette affaire soient détruits, a précisé la même source.

En 2017, cette histoire a refait surface après la fuite de certains extraits liés à cette affaire, poussant l’agent de CR7 à sortir de son silence. Il n’a pas tardé à publier un communiqué où il a nié en bloc ces accusations qu’il a qualifiées de «répugnantes» et «scandaleuses».

L’avocat de la jeune femme a contesté la validité de l’accord conclu en 2010. Il possèderait, en effet, un document prouvant que la présumée victime avait dit plusieurs fois «non» et «stop» au joueur.

Dans une interview accordée à visage découvert au journal allemand Der Spiegel, elle a raconté sa version des faits qui auraient eu lieu, selon elle, dans la nuit du 12 juin 2009 dans un hôtel à Las Vegas. “A 99%, je suis un mec bien. Je ne sais pas pour le 1% restant”, aurait dit Ronaldo à Kathryn.

N.M.

 

 

Suggestions d’articles

Casablanca: un fonctionnaire du district d’Al Fida traduit en justice

Il est impliqué dans une affaire de tentative de vol et de possession illicite d’arme blanche, de drogues et de psychotropes.