Complot contre Lekjaa: Moncef Belkhayat sort de son silence

Certaines rumeurs ont récemment circulé selon lesquelles le directeur général de 2M, Salim Cheikh, serait pressenti à la tête de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), remplaçant ainsi Fouzi Lekjaa.

Mieux encore, des “manoeuvres” s’opèreraient en coulisse afin d’écarter l’actuel patron du football marocain. Tout ceci, serait orchestré par l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat. Des rumeurs relayées par Assabah et reprises par des médias de la place, sans même prendre la peine de vérifier l’information.

Contacté par Le Site Info, Salim Cheikh a démenti catégoriquement ces informations. “L’information est totalement erronée”, a indiqué le DG de la chaîne d’Aïn Sebaâ.

Pour sa part, Moncef Belkhayat a nié en bloc ces “allégations fallacieuses”. “Je suis surpris de cette information, qui est totalement fausse, je n’ai aucun pouvoir ou influence sur la Fédération. L’information m’a tellement surpris que je suis allé investiguer pour comprendre de quoi s’agit-il”, a-t-il indiqué à Le Site Info.

Lire aussi: Raja: Boudrika répond à Moncef Belkhayat

Et d’ajouter: “En fait, il s’agit clairement et simplement d’un ancien président du Raja qui veut utiliser Moncef Belkhayat, Salim Cheikh et la Fédération pour s’attaquer à Jawad Ziyat (actuel président du Raja, ndlr). Cet ancien président du Raja, qui fait tout pour revenir depuis des mois et des moins, n’a qu’à se manifester en tant que candidat et aller à l’Assemblée générale du club, plutôt que m’utiliser moi ou la Fédération, ou n’importe quel membre du Raja pour assouvir ses besoins et ses ambitions personnels”.

En effet, selon des sources bien informées, l’instigateur de cette “pièce de théâtre” n’est autre que l’ancien président du Raja, Mohamed Boudrika. Nous avons essayé de le joindre, mais sans succès.

Ce n’est pas la première fois que Moncef Belkhayat fait l’objet de rumeurs. En août dernier, l’ancien ministre RNIiste de la Jeunesse et des Sports avait en effet démenti la rumeur selon laquelle il avait l’intention de présider le Conseil d’administration de la nouvelle société sportive du Raja de Casablanca. “Je tiens à démentir cette rumeur. Néanmoins, le Raja me tient particulièrement à coeur”, avait-il déclaré.

A.B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

RSB: Fouzi Lekjaa démissionne de la présidence

Le président du club de football de la Renaissance Sportive de Berkane (RSB), Fouzi Lekjaa, a démissionné de son poste, apprend-on jeudi auprès du club.