Ceux qui financent la FRMF sont en colère contre Fouzi Lekjaa

KIOSQUE – Tous ceux qui apportent un soutien financier à la FRMF (Fédération Royale Marocaine de Football), ne décolèrent pas envers son président Fouzi Lekjaa, à cause des résultats décevants des sélections nationales toutes catégories, affirme Akhbar Al yaoum.

Les « financiers » de la FRMF sont mécontents de la situation actuelle que vivent nos équipes nationales et ce, malgré l’apport financier conséquent versé dans les caisses de la fédération de football. Ceux-ci s’interrogent sur l’intérêt réel de la manne financière injectée dans la trésorerie de la fédération, en absence de résultats des sélections, notamment après le match nul des lions de l’Atlas face à la Côte d’Ivoire, dont les chances de qualification au Mondial 2018 en Russie s’amenuisent.

Ceux qui ont apporté un financement à la FRMF ne sont autres que la CDG, l’OCP et la Banque du Maroc. Ils se demandent jusqu’à quand va perdurer cette situation, ainsi que les soutiens financiers, en absence, disent-il, d’un contrat-programme, fixant les objectifs, ainsi que le manque de transparence nécessaire, sachant que la fédération « n’a pas présenté les détails du rapport financier d’une année et demi depuis l’élection de son président Fouzi Lekjaa à sa tête ».

A noter que la Fédération de football  bénéficie d’un apport financier d’environ 25 milliards de centimes par an de la part de ces institutions, toujours selon le quotidien. Sans parler de la manne financière apportée par Maroc Telecom et la SNRT…

S.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page