Ce qu’il faut retenir du point de presse de Walid Regragui (VIDEO)

« Le fait d’affronter deux des meilleures équipes au Monde lors des deux prochains matchs amicaux va nous permettre de progresser davantage et ne peut qu’être bénéfique à l’équipe nationale », a indiqué, lundi, le sélectionneur national, Walid Regragui.

S’exprimant en conférence de presse relative à la présentation de la liste des joueurs retenus pour les matches amicaux contre le Brésil et le Pérou, tenue au Complexe Mohammed VI de football de Maâmoura, Regragui a souligné que ces deux matchs « seront des rencontres de haut niveau et on a choisi la difficulté pour continuer de progresser dans la lignée de la Coupe du monde et parce que nous avons des challenges qui nous attendent ».

« La Fédération royale marocaine de football a voulu récompenser les supporters marocains en faisant venir au Maroc l’une des grandes nations de football qui est le Brésil. Le public marocain mérite de regarder un grand match de football. C’est une rencontre importante et on est content de jouer dans notre pays et faire un grand match », a-t-il relevé.

Concernant la liste des 30 joueurs retenus pour ces deux matchs, le sélectionneur national a indiqué qu’ »il y a beaucoup de gens qui attendent des changements, mais c’est ce groupe qui nous a ramenés en demi-finale de la Coupe du monde et qui a apporté de la joie aux Marocains. Il y a eu quelques changements dus aux blessures de certains joueurs mais également à l’évolution de l’équipe nationale ».

Pour ce qui est de la participation du gardien Yassine Bounou, il a noté qu’il se porte bien et qu’il est sous surveillance médicale suite à sa blessure dimanche lors du match de son équipe le FC Séville contre Almeria, précisant que Bounou, qui reste le premier choix pour l’équipe nationale, sera bien présent lors des matchs contre le Brésil et le Pérou.

Pour ce qui est de l’arrivée dans les rangs de l’équipe nationale du gardien du FUS Rabat, Mehdi Benabid, le coach national a expliqué qu’il s’agit « d’un choix pour l’avenir » du Onze national.

S’agissant du joueur de l’AC Milan, Brahim Diaz, il a déclaré qu’ »on a eu une discussion sincère et il doit faire un choix. Comme je dis depuis le début, on n’est pas dans la négociation car celui qui veut rejoindre l’équipe nationale les portes lui seront ouvertes. Il ne faut pas mettre la pression sur les joueurs quand il y a des incertitudes ou des décisions à prendre. Il y a des joueurs binationaux qui font vite leur choix tandis que d’autres ont besoin de plus de temps pour se décider », soulignant que « les noms des joueurs qui figurent dans la liste ont fait à cent pour cent le choix du Maroc pour défendre les couleurs nationales ».

« Le Maroc est la quatrième nation en Coupe du monde et pour intégrer cette équipe, il faut une progression suffisante et convaincante », a-t-il affirmé.

Commentant l’absence d’Ilyas Chair, Walid Regragui a expliqué que « ce n’est pas un choix technique mais une décision imposée par la blessure du joueur. Je n’ai pas voulu prendre le risque d’attendre son rétablissement car j’ai voulu partir sur la base de certitudes dès le départ pour préparer sereinement les matchs amicaux ».

S’agissant de la sélection de Ayoub Amraoui, qui évolue avec le club de Nice en Ligue 1, il a indiqué que « le joueur a progressé dans les rangs des U20 et des U23 et il a suivi la progression de la politique de la Direction technique nationale », ajoutant que « s’il joue en Ligue 1 à l’âge de 18 ans, c’est qu’il a des qualités à faire valoir ».

Pour ce qui est du capitaine Ghanem Saïss, Regragui a indiqué qu’il n’a pas beaucoup joué en club, estimant que « ce n’est pas plus mal à cause de sa performance en Coupe du Monde. C’est l’un des leaders de l’équipe nationale et on en a besoin. Et le fait qu’il n’a pas joué quelques matchs avec son club ne m’empêche pas de compter sur lui ».

Concernant l’absence du joueur du Wydad de Casablanca, Yahya Jabrane , le sélectionneur national a fait savoir qu’ »il s’agit d’une sélection et certains joueurs peuvent partir comme d’autres peuvent intégrer l’équipe nationale », estimant que Jabrane connaît actuellement une baisse de régime et qu’il peut se rattraper et revenir dans les rangs du Onze national.

Le sélectionneur national n’a pas manqué de remercier le roi Mohammed VI pour le soutien à l’équipe nationale, avant, pendant et après la Coupe du Monde, ainsi que le public marocain qui a été au rendez-vous dans les gradins et au Maroc.

Il a par ailleurs mis l’accent sur les efforts déployés par le président de la Fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, et son travail remarquable pour développer le football national, comme en témoigne les réalisations des équipes nationales masculine et féminine, ainsi que des clubs marocains qui règnent aujourd’hui sur le football africain.

S.L.

Ramadan 2023 au Maroc : la date selon les calculs astronomiques






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page