CAN 2021: tout ce qu’il faut savoir avant Cameroun-Egypte

Ces demi-finales de la 33-ème Coupe d’Afrique des Nations sont si particulières. Alors que la première oppose l’Égypte, septuple championne, au Cameroun, quintuple vainqueur de la compétition, la seconde met aux prises le Sénégal et le Burkina Faso qui sont toujours en quête d’une première historique.

Un Cameroun-Égypte mérite toujours d’être qualifié de choc de titans. Ce Remake de la finale de 2017 aura certainement une petite « teinte » de revanche du côté des coéquipiers de Mohamed Salah battus chez eux et devant leur public par les amis à Vincent Aboubakar, deuxième buteur alors.

Après les finales de 2008 et 2017, voici un nouvel affrontement qui devrait s’inscrire dans les annales du football africain.

Alors que le potentiel offensif des Lions indomptables est indiscutable depuis le début de cette CAN, en présence de Vincent Aboubakar et de Karl Toko Ekambi, la stabilité incertaine des matchs n’avait pas rassuré le public le plus averti.

L’illustration en a été donnée par leur première mi-temps face à l’Éthiopie, le match contre le Cap-Vert et celui face aux Comores, une équipe sans gardien de but disponible et à 10 contre 11 durant plus de 80 minutes.

Face à une équipe de Gambie, le Cameroun a semblé avoir trouvé le sens offensif pour l’emporter.

En face, les Pharaons ont une fois de plus démontré les progrès effectués, surtout lors des grands rendez-vous. Avec des ajustements réguliers depuis la défaite face au Nigeria, Carlos Queiroz a su trouver de nouvelles pièces qui semblent s’être imposées dans le 11 de l’Égypte.

Pour Mohamed Salah, il semble avoir trouvé les clefs offensives qui font de lui l’un des meilleurs joueurs du monde. Il a inscrit un but et donné une passe décisive face au Maroc. C’est surtout grâce à lui que les Égyptiens se retrouvent à ce stade de la compétition.

Faut-il encore le rappeler, le point fort de cette équipe est sa capacité à finir le match plus fort qu’il ne l’a commencé.

Devant son public, le Cameroun ne doit bien évidemment pas négliger aucun détail pour espérer l’emporter face aux Égyptiens.

L’autre demi-finale va opposer le Sénégal au Burkina Faso au Stade Ahmadou Ahidjo. Ce sera la deuxième d’affilée dans une CAN pour le Sénégal. Finaliste de la dernière édition en 2019, le Sénégal va tenter de se qualifier pour une troisième finale et poursuivre sa quête d’un premier titre continental. Malgré les difficultés lors du premier tour, le Sénégal jusque-là invaincu a la meilleure défense du tournoi avec un seul but encaissé en cinq matchs. Aliou Cissé a déclaré « nous avons bien préparé ce match même si on n’a pas eu beaucoup de temps, on a misé plus sur la récupération que sur le travail. Le Burkina est une très belle équipe qu’on connait ». Une équipe du Burkina Faso qui n’a pas été particulièrement étincelante jusqu’ici, mais qui a su faire preuve d’abnégation face à la difficulté. Les Etalons finalistes de l’édition 2013, demi-finalistes en 2017 vont disputer leur quatrième demi-finale dans une CAN. Les deux sélections disposent de l’ensemble de leurs effectifs puisque tous les tests Covid-19 réalisés par la CAF sont négatifs. Le Burkina Faso et le Sénégal ont un point commun. Les deux sélections n’ont jamais remporté la CAN.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page