CAN 2019: un deuxième pays fait faux bond à la CAF

La CAF s’est mise dans de sales draps. Après l’annonce, jeudi, par l’AFP de l’officialisation de la candidature sud-africaine pour l’organisation de la CAN 2019, un responsable fédéral du pays de Mandela vient de tirer les choses au clair. Il s’agit de Dominic Chimhavi, porte-parole de la Fédération sud-africaine de football (SAFA).

Dans une déclaration accordée à Times LIVE, Chimhavi a fait savoir que l’agence de presse a mal interprété ses propos, précisant que l’Afrique du Sud n’a pas officialisé sa candidature. La SAFA devant d’abord recevoir l’aval du gouvernement sud-africain.

Le responsable a par ailleurs indiqué que son pays “a manifesté son intérêt” pour l’organisation de la compétition continentale, mais aucun document n’a été déposé pour l’instant.

A noter que la date limite de dépôt des candidatures est ce vendredi à minuit. Pour le moment, seule l’Egypte s’est portée officiellement candidate à l’organisation de la CAN 2019. Le pays hôte sera connu le 9 janvier prochain.

Rappelons que le ministre de la Jeunesse et des sports Rachid Talbi Alami a annoncé mercredi 12 décembre au micro d’Arryadia que le Maroc ne présentera pas sa candidature pour l’organisation de la CAN 2019. Dans une déclaration pour RFI, Talbi Alami est sorti de silence pour expliquer la position du Royaume quant à l’organisation de la prochaine Coupe d’Afrique, annonçant que le Maroc n’a jamais eu l’intention d’organiser la CAN 2019.

«On n’a jamais candidaté ni pensé à le faire. Ce type d’organisation nécessite toute l’attention d’un pays. Tout le monde doit se mobiliser pour réussir. Pour organiser quelque chose de professionnel, il faut que les choses soient programmées à l’avance. Ce qui n’est pas le cas. En plus, nous organisons les Jeux Africains en août. Nous mettons le paquet pour réussir cette manifestation», a souligné le ministre.

Pour rappel, la CAF a décidé le 30 novembre de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Les inspecteurs de l’instance avaient effectué une inspection sécuritaire et une inspection des infrastructures, stades et hébergements, qui ont démontré l’incapacité du pays à accueillir la CAN prévue l’été prochain avec 24 équipes engagées au lieu de 16.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Officiel: l’Intérieur lance les candidatures pour remplacer Ilyas El Omari

La Wilaya de Tanger-Tétouan-Al Hoceima a annoncé, jeudi soir, l'ouverture des candidatures au poste de président du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima.