CAN 2019: un adversaire du Maroc a dévoilé sa liste des 23

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire Ibrahim Kamara a dévoilé depuis Paris, où les Eléphants étaient en concentration, la liste définitive des 23 Eléphants retenus pour la CAN 2019, qui débutera le 21 juin en Egypte.

Après le stage de Chantilly, en France, ponctué par un match amical remporté par la Côte d’Ivoire aux dépens des Comores (3-1), le technicien ivoirien a réduit son effectif en se séparant de cinq joueurs sur les 28 présélectionnés.

Les cinq joueurs remerciés sont Cissé Abdoul Karim, Déli Simon, Bamba Abdoulaye, Diomandé Ismaël et Yohan Boli. Les 23 retenus entament à partir de ce lundi, la deuxième phase de la préparation à Abu Dhabi.

Logée dans le groupe D, la Côte d’Ivoire entrera en lice le 24 juin face à l’Afrique du Sud avant d’affronter le Maroc le 28 juin pour terminer la phase de groupe le 1er juillet face à la Namibie.

Voici, par ailleurs, la liste des 23 Eléphants retenus:

Gardiens : Gbohouo Sylvain (TP Mazembe), Sangaré Badra Ali (Free State Stars), Ira Tapé Eliezer (FC San Pedro).

Défenseurs: Aurier Serge (Tottenham Hotspur FC), Bagayoko Mamadou (Red Star), Wonlo Coulibaly (ASEC Mimosas), Traoré Ismaël (SCO Angers), Kanon Wilfried (Ado La Haye), Comara Cheick (Wydad Athletic Club), Doumbia Souleymane (Stade Rennais).

Milieux de terrain: Kessié Franck (Milan AC), Serey Dié (Neuchatel Xamax FCS), Gbamin Jean Philippe (Mayence 05), Séri Jean Michael (Fulham FC), Sangaré Ibrahim (Toulouse FC), Angban Victorien (FC Metz).

Attaquants: Jonathan Kodjia (Aston Villa FC), Max Gradel (FC Toulouse), Nicolas Pépé (Lille-OSC), Zaha Wilfried (Crystal Palace FC), Maxwel Cornet (Olympique Lyonnais), Assalé Roger (Young Boys FC), Bony Wilfried (Al Arabi Sport Club).

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

La famille royale célèbre un bel événement lundi prochain

Chaque année, le 26 août est une date importante qui marque le combat sans relâche mené par la princesse en faveur de la préservation des droits des femmes et la préservation de l’intégrité physique, morale et spirituelle des enfants en situation difficile.