CAN 2019: le Maroc fera face à un candidat de poids

Le comité exécutif de la CAF, réuni ce vendredi dans la capitale ghanéenne, Accra, a finalement retiré l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. L’instance footballistique continentale va ainsi relancer une nouvelle procédure d’appel à candidature pour désigner un autre pays hôte. Les pays désireux d’organiser la compétition continentale auront 1 mois pour déposer leurs dossiers (du 1er au 31 décembre 2018).

Le Maroc, candidat malheureux à l’organisation du Mondial 2026, a été régulièrement cité par les médias comme possible remplaçant du Cameroun. Selon une source de Le Site Info, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) prévoit d’ailleurs de soumettre le dossier de candidature du royaume aux instances de la CAF dans les jours qui viennent.

Aux dernières nouvelles, l’Afrique du Sud a exprimé son souhait d’abriter la compétition continentale.

Cependant, le Maroc qui dispose également de toutes les infrastructures nécessaires pour abriter un évènement d’envergure, voit ses chances renforcées, d’autant plus que le pays de Mandela a déjà organisé l’édition de 2013. En effet, le Royaume bénéfice d’ores et déjà du soutien de plus de 34 pays (sur 55 membres de la CAF), en plus de celui du président Ahmad Ahmad.

Par ailleurs, la fédération algérienne de football avait fait part de sa décision de soutenir le Maroc pour l’organisation de la CAN 2019 en remplacement du Cameroun, en raison du retard enregistré dans les travaux d’infrastructures. Une décision prise lors de l’Assemblée générale élective de l’Union nord-africaine de football (UNAF) tenue dimanche dernier à Rabat, selon le journal algérien Echourouk.

Rappelons que le comité exécutif de la CAF s’est réuni ce vendredi dans la capitale ghanéenne. Un compte rendu des deux dernières visites d’inspection a été exposé au comité exécutif de l’organisation africaine au cours de la réunion, au cours de laquelle il a été décidé de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun.

Les inspecteurs de la CAF ont effectué récemment une inspection sécuritaire et une inspection des infrastructures, stades et hébergements.

La CAN 2019 doit se tenir en juin 2019. Le 29 septembre, lors d’un comité exécutif organisé à Charm el-Cheikh en Egypte, la Confédération africaine avait pointé “un retard important dans la réalisation des infrastructures” nécessaires à la tenue de la CAN au Cameroun.

S.L. et A.D.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page