CAN 2019: la Côte d’Ivoire crie au scandale (document)

La Côte d’Ivoire n’a pas l’intention de se laisser faire. Elle vient de saisir le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) au sujet de la CAN 2019. 
“Les préparatifs et travaux nécessités par l’organisation de cette grande compétition, particulièrement importante pour le football ivoirien et pour toute la Côte d’Ivoire constituent un investissement économique, financier et humain conséquent. Toutes les énergies ont été et restent mobilisées afin de faire de cet événement une fête continentale en Côte d’Ivoire. Nous avons été surpris d’apprendre que le président de la CAF a décidé de sa seule autorité, et sans aucune concertation préalable avec elle, de réattribuer au Cameroun l’organisation de l’édition 2021 confiée jusque là à la Côte d’Ivoire” peut-on lire dans un communiqué de la fédération ivoirienne.
Le président de la confédération africaine de football (CAF) Ahmad Ahmad avait en effet annoncé sur Afrique media TV que le Cameroun organisera la CAN 2021 et la Côte d’Ivoire celle de 2023.
Selon le haut responsable malgache, la Côte d’Ivoire ne sera pas non plus prête pour la Coupe d’Afrique 2021 vu la lenteur des travaux. «C’est ainsi que la CAF a décidé d’opérer ces changements», a-t-il assuré. Une décision qu’Ahmad Ahmad affirme avoir longuement pensé. “C’est une modification au règlement, mais cela va permettre à tout le monde de ne pas être déçu…”
Rappelons que la CAF a finalement retiré l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. L’Afrique du Sud et l’Egypte sont les deux candidats.
Soufiane Laraki

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc: Temps un peu froid ce dimanche matin

Les prévisions météorologiques pour la journée du dimanche 23 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale.