Benoît Paire: “j’adore le Maroc et je reviendrais” (VIDEO)

Le Français Benoît Paire a remporté, dimanche après-midi, la 35è édition du Grand Prix Hassan II de tennis en s’imposant en finale, sur le court central du Royal Tennis Club de Marrakech, face au tenant du titre, l’Espagnol Pablo Andujar.

Agé de 29 ans, le Tricolore, 69è mondial, s’est adjugé le titre de ce tournoi ATP (250 points) sur terre battue, placé sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI, en dominant Andujar (33 ans, 70è mondial), par deux sets à zéro (6-2/6-3).

Avec ce sacre, l’Avignonnais, impérial et intouchable tout au long de ce match, décroche le deuxième titre de sa carrière, après celui remporté en juillet 2015 à Bastad (Suède) contre un autre Espagnol: Tommy Robredo.

Grâce à cette victoire, Paire rejoint également d’autres champions français ayant déjà remporté le titre: Julien Boutter (2003), Paul-Henri Mathieu (2007) et Gilles Simon (2008).

Pour sa sixième finale sur le circuit, dont quatre perdues à Belgrade en 2012, à Montpellier en 2013, à Tokyo en 2015 et à Metz en 2017, Paire a largement dominé son adversaire du jour, Pablo Andujar, triple vainqueur de ce tournoi (2011, 2012 et 2018), qui l’avait battu, à la fin du mois de mars dernier, en finale du tournoi challenger de Marbella (Espagne) par deux sets à un (4-6, 7-6, 6-4).

Dans une déclaration à la MAP, le Directeur du tournoi, l’ancien champion marocain Hicham Arazi, s’est dit “très satisfait” du déroulement de cette 35è édition du Grand Prix Hassan II de tennis, tout en exprimant ses remerciements au président du Royal Tennis Club de Marrakech (RTCMA), Aziz Tifnouti et à son staff, pour tous les efforts consentis tout au long de cette semaine tennistique dans la cité ocre.

Tout en exprimant ses vifs remerciements également au grand public, qui a afflué en grand nombre aux courts du RTCMA, il a exprimé sa grande satisfaction à l’égard de cette “très belle finale” ayant opposé le tenant du titre, l’Espagnol Pablo Andujar, et le Français Benoît Paire, ajoutant que cette confrontation a permis de couronner “un beau vainqueur”.

“Je tiens vivement à féliciter Benoît Paire pour le très beau tennis qu’il a produit, et je veux remercier et féliciter également Pablo Andujar car c’est un joueur magnifique qui a déjà remporté à trois reprises le Grand Prix Hassan II”, a-t-il souligné.

Arazi s’est déclaré très satisfait du tableau de cette 35è édition, qui était “le plus beau” depuis la création du Grand Prix Hassan II, avec la présence de grands noms du tennis mondial, notamment l’Allemand Alexander Zverev (3è mondial) et l’Italien Fabio Fognini (17è mondial), outre les Français Jo-Wilfried Tsonga et Gilles Simon.

De son côté, Benoît Paire a affirmé dans une déclaration à la presse, à l’issue de la rencontre, que cette semaine s’est très bien passée pour lui, tout en se disant “très ravi” de s’être accroché, de s’en être sorti et d’avoir gagné en finale après avoir disputé de grands matches difficiles, notamment lors du 1er tour et en demi-finale contre son compatriote Jo-Wilfried Tsonga.

“C’est très bien pour la confiance. Cela fait du bien de se retrouver en finale. J’ai joué un superbe match contre Pablo Andujar. C’est très encourageant pour la suite de la saison”, s’est-il félicité.

“J’adore le Maroc où je viens régulièrement pour jouer du tennis: auparavant à Casablanca et maintenant à Marrakech, et je reviendrais ici l’année prochaine pour défendre mon titre”, a-t-il dit.

Paire a fait savoir qu'”en gagnant cette finale, j’ai réussi à remonter dans le classement ATP, et je me retrouverai parmi les 50 premiers”, notant qu’il va tenter de “persévérer sur cette même lancée en vue de gagner beaucoup d’autres matches et de m’approcher de mon meilleur classement qui était 18è”.

A signaler que le duo composé de l’Autrichien Jürgen Melzer et du Croate Franko Skugor avait remporté, samedi, la finale du double messieurs face au tandem constitué du Néerlandais Matwé Middelkoop et du Danois Frederik Nielsen par deux sets à zéro (6-4/7-6).

Organisée par la Fédération Royale Marocaine de Tennis, la 35è édition du Grand Prix Hassan II de tennis s’est surpassée cette année en accueillant un plateau digne des plus grands tournois du circuit ATP, avec à leur tête le numéro 3 mondial, l’Allemand Alexander Zverev.

Doté d’un prix de 560.000 euros, dont près de 90.000 euros au vainqueur, ce tournoi a été placé sous la direction de l’ancien champion de tennis marocain Hicham Arazi. Ce tournoi renoue avec sa ville de naissance, puisque le Grand Prix Hassan II de tennis a pris ses marques dans la cité ocre il y a 35 ans avant de déménager à Casablanca: il revient aux sources comme pour s’enraciner et devenir plus fort et plus grand, rappelle-t-on.

S.L. (avec MAP)

Suggestions d’articles

Casablanca: TRIBAL DDB reste la meilleure agence digitale d’Afrique

L’agence digitale Tribal DDB Casablanca a été élue « Digital Agency of the Year » lors de l’African Cristal Festival qui se tenait à Marrakech du 13 au 16 juin 2019.