Aziz Badraoui passe les finances du Raja au peigne fin

Les finances du Raja de Casablanca sont une ligne rouge pour Aziz Badraoui. L’actuel président des Verts a révélé dans un entretien au quotidien Assabah que l’ancien bureau du Raja, sous la présidence de Rachid Andaloussi à l’époque, avait dépensé la somme de 140 millions de dirhams en 14 jours. Un fait inexplicable pour Badraoui, qui indique bien vouloir des réponses en ce sens.

En effet, l’actuel président du club a indiqué clairement sa volonté de faire appel à la comptabilité de l’équipe, afin de savoir si la « dilapidation » de cet argent est justifiée ou non. Dans le cas où il s’avère qu’il y a eu détournement de fonds ou un quelconque déséquilibre financier, Aziz Badraoui compte bien initier une poursuite en justice vis-à-vis de l’ancien bureau des Eagles.

Badraoui a exprimé sa volonté de passer au peigne fin les finances du club, qui a généré des sommes qui se comptent en milliard durant la période précédente, notamment à travers les transferts de Soufiane Rahimi et Ben Malango à des clubs émiratis, en plus de la prime perçue lors de son sacre de la Coupe de la Confédération (2020-2021) et la Coupe Mohammed VI des clubs arabes champions.

Cela dit, les finances du club restent dans le rouge pour le moment, une situation à laquelle l’actuel président veut apporter une solution.

Il est à noter qu’Aziz Badraoui a été élu à l’unanimité à la tête du club le 16 juin dernier, succédant à Anis Mahfoud.

A.O.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page