Australie: Djokovic de retour dans un centre de rétention

Le N.1 mondial Novak Djokovic est de retour dans un centre de rétention de Melbourne pour attendre la décision d’une Cour fédérale après l’annulation de son visa pour la deuxième fois par le gouvernement australien, qui soutient que le joueur, non-vacciné contre le Covid-19, constitue un « risque sanitaire ».

Après l’échec d’une première procédure d’expulsion visant la star serbe du tennis, le gouvernement australien a fait une nouvelle tentative.

Djokovic, sceptique à l’égard du vaccin anti-Covid, entend se battre jusqu’au bout contre cette décision et une audience en référé est prévue dimanche devant une Cour fédérale.

Après avoir bénéficié de quelques jours de liberté qu’il a mis à profit pour s’entraîner pour l’Open d’Australie, Djokovic était samedi de retour dans le centre de rétention où il avait déjà passé plusieurs jours.

Un convoi de véhicules a quitté les bureaux de ses avocats où il a passé une partie du samedi sous la surveillance d’agents de la police aux frontières.

Dans ses conclusions déposées devant la Cour, le ministre de l’Immigration, Alex Hawke a soutenu que la présence de Djokovic dans le pays « est susceptible de représenter un risque sanitaire pour la communauté australienne ».

Selon lui, la présence du Serbe encourage « le sentiment anti-vaccination » et pourrait dissuader les Australiens de se faire injecter leurs doses de rappel, alors que le variant Omicron continue à se répandre à grande vitesse.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page