Après le Maroc, le Sénégal est en colère contre la FIFA

Tout comme le Maroc, le Sénégal a été victime d’injustices lors du Mondial 2018. Le secrétaire général de la fédération sénégalaise de football a envoyé une lettre à la FIFA pour dénoncer le comportement de l’équipe du Japon lors de son match à la Pologne en phase de groupe.

Mené 1-0 par la Pologne, le Japon avait gardé le ballon pour ne pas prendre de risques. Un but supplémentaire aurait éliminé le Japon. Rappelons que c’est grâce au nombre inférieur de cartons jaunes que le Japon s’est qualifié.

« La Fédération sénégalaise de football déplore le manque de fair-play de l’équipe japonaise. Cela remet en question la notion de classement aux cartons, qui perd son sens lorsque l’équipe qui manque de fair-play ne risque pas de sanction », peut-on lire dans le courrier du Sénégal adressé à la FIFA.
« Dans le futur, la FIFA devrait pénaliser une équipe qui joue ainsi », a déclaré Kara Thioune, porte-parole de la fédération, dans une déclaration à la BBC. « Il faut trouver le moyen de sanctionner les joueurs ou entraîneurs pour ce genre d’attitude ».

La FIFA a pour sa part indiqué qu’elle allait étudier ce cas, sans pour autant que la règle « des cartons jaunes » étudiés pour une qualification soit remise en cause. Dans une seconde lettre adressée à la FIFA, la Fédération proteste contre des décisions arbitrales.

La fédération pointe du doigt un penalty accordé, puis refusé au Sénégal contre la Colombie à cause de la VAR. La Fédération déplore également une faute de main dans la surface de réparation qui n’a pas été prise en compte par l’arbitre. Sénégal, Maroc, Afrique…même combat.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page