Amine Harit revient sur son choix de sélection

Entre le Maroc et la France, Amine Harit avait finalement préféré honorer ses origines. Un choix qui avait fortement agacé les dirigeants et les fans des Bleus surtout que le joueur avait porté le maillot tricolore dans les catégories U18, U19, U20, U21.

L’international marocain est revenu sur son choix de sélection dans un article publié sur The Players Tribune.

“En tant que footballeur, je fais ce que je fais car je sens que j’ai un but. Quand les gens me demandent: ‘Amine, pourquoi tu n’a pas choisi de jouer pour la France? Est-ce parce qu’il est plus facile de jouer pour le Maroc?’. Je réponds: ‘Ce n’est pas ça. Ce n’est pas tout. J’aime la France. Elle m’a tout donné dans ma vie. Mais le Maroc… les Marocains, ce sont aussi mes gens. Je ressens ce lien au pays que je ne peux pas expliquer. La France m’a tellement donné, mais ma famille est tout pour moi. Mes grands-parents, mes tantes, mes oncles, mes cousins vivent encore au Maroc. Alors, quand j’ai dû choisir pour qui je voulais jouer, je me suis senti redevable à ces gens'”, a affirmé le milieu de terrain de 21 ans.

Amine Harit a également évoqué son amour pour le Maroc et les Marocains. “J’avais dit que j’avais une mentalité de rue et il en faut beaucoup pour que je devienne ému. Mais quand j’avais joué pour l’équipe nationale l’été dernier et que nous avions battu la Côte d’Ivoire 2–0 pour nous qualifier pour la Coupe du monde… j’avais pleuré. C’était des larmes de joie. Et à notre retour au Maroc, le soutien que nous avions à notre arrivée était tellement incroyable. Je n’ai jamais rien vu de tel dans ma vie. Je le veux encore. Je veux apporter de la joie au Maroc. Tout ce que je fais est pour ma famille. Et si vous venez du Maroc, vous êtes ma famille”, a-t-il ajouté.

Un témoigne très touchant de la part du Lion de l’Atlas. Pourvu qu’il retrouve son rythme de croisière!

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Rencontre entre Mohammed VI et le roi de Bahreïn à Rabat

Le roi Mohammed VI a eu, ce jeudi à Rabat, une rencontre avec le roi du Bahreïn, Hamad Ben Issa Al Khalifa, qui effectue une visite privée au Maroc.