Amine Harit revient sur son accident à Marrakech

Un an après son accident à Marrakech, Amine Harit brise le silence. L’international marocain est revenu, dans une interview accordée à L’Equipe, sur cette affaire.

Le joueur de 22 ans, qui n’a pas été retenu dans la liste des 23 joueurs qui participent à la CAN, a raconté les détails de l’accident qui a impacté négativement sa saison sportive.

“Il y a eu des aléas de la vie qui font que cette saison a été plus compliquée pour moi. Et cet accident, un drame difficile à oublier. On allait manger avec mon petit frère aux alentours de 22 heures. Je ne roulais pas à une allure exceptionnelle mais je devais être à 10 ou 15 km/h au-dessus de la limite. Il y a cette personne qui traverse. Et le choc. Je me suis garé un peu plus loin, à 100 ou 150 mètres de l’accident, parce que j’ai eu du mal à réaliser. C’est très compliqué de le faire dans l’instant. Et j’ai attendu l’arrivée de la police, en état de choc, le pire moment de ma vie”.

Et d’ajouter: “C’était le début d’une période très compliquée. J’ai beaucoup pensé à cette personne. Il faut comprendre que, malheureusement, des accidents comme ça arrivent tous les jours. Mes parents sont d’abord allés voir la famille du défunt, moi je n’étais pas bien du tout donc je leur ai parlé au téléphone. Je me suis senti un petit peu mieux une fois que j’ai parlé à la maman, à la famille, c’est ça qui me pesait le plus. Ils m’ont dit qu’ils ne m’en voulaient pas, je leur suis vraiment reconnaissant”.

Pourvu que ces confessions d’Amine Harit le libèrent. Le joueur semblait avoir perdu la boussole après cette affaire. Aujourd’hui, la situation est différente, le milieu de terrain de Schalke 04 veut aller de l’avant.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc-Niger: regardez le match en direct (LIVE)

Les Lions de l’Atlas croisent le fer ce mardi 10 septembre avec le Niger en amical sur la pelouse du grand stade de Marrakech dans le cadre des préparations aux qualifications de la Coupe d’Afrique des nations 2021 au Cameroun et la Coupe du monde 2022 au Qatar.