Ahmad Ahmad accusé de corruption et de harcèlement

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad est dans de sales draps. Le Malgache est accusé de corruption et de harcèlement sexuel.

“La Confédération africaine de football (CAF) a limogé le secrétaire général Amr Fahmy après que l’Égyptien a accusé son patron Ahmad Ahmad d’avoir reçu des pots-de-vin et d’avoir abusivement utilisé des centaines de milliers de dollars, selon des responsables et un document interne”, rapporte Reuters.

Et d’ajouter que “le document, envoyé le 31 mars par Fahmy à un organe de la FIFA chargé d’enquêter sur de prétendues violations éthiques, cherche a prouver qu’Ahmad Ahmad avait ordonné à son secrétaire général de verser 20.000 dollars de pots-de-vin sur les comptes de quelques présidents de fédérations africaines”.

De plus, Reuters rapporte qu’Ahmad Ahmad est accusé par Fahmy du harcèlement de quatre femmes, membres du personnel de la CAF. Il est également accusé d’avoir dépensé plus de 400.000 dollars dans l’achat de voitures en Égypte et à Madagascar.

La CAF a refusé de donner plus de détails sur les raisons du licenciement d’Amr Fahmy. “Il n’y a pas d’explication. C’est la décision du comité exécutif”, a déclaré Nathalie Rabe, directrice com’ de la CAF, à Reuters .

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

EST-WAC: une réunion importante prévue mercredi

L'affaire EST-WAC continue de faire parler d'elle.