Affaire Ronaldo: Rocco Siffredi s’en mêle

L’attaquant de la Juventus Turin Cristiano Ronaldo est dans une mauvaise passe à cause d’une Américaine de 34 ans qui l’accuse de l’avoir violée en 2009 dans un hôtel à Las Vegas.

Invité de l’émission italienne « La Zanzara » sur Radio 24, l’ancienne star de porno Rocco Siffredi s’est exprimé sur cette affaire et n’a pas manqué d’afficher son soutien au joueur portugais.

«Je ne pense pas que Cristiano Ronaldo soit un monstre et qu’il ait violé quelqu’un. Je ne crois jamais à ces histoires de filles qui disent avoir été violées par quelqu’un de célèbre, cela se passe rarement ainsi. Je ne pense pas que Cristiano Ronaldo soit ce genre de bâtard», a-t-il estimé.

Rocco a même partagé une anecdote sur le joueur qui, selon lui, s’était rendu, avant de devenir célèbre, au club échangiste de Jessica Rizo, à Rome. «Cela montre bien que c’est le numéro un, il aime la vie et s’amuser. Et ce soir-là, il s’est bien amusé», s’est rappelée l’ancienne star de 54 ans.

Rocco est même allé loin en assurant que le récit de la présumée victime selon lequel Ronaldo l’aurait violée analement est totalement surréaliste, d’après son expérience.

Rappelons que Khatryn avait accusé en 2009 le joueur de viol. L’attaquant de la Juventus aurait, selon le mannequin, conclu un accord début 2010 avec elle, achetant son silence au prix de 375.000 dollars. Les deux parties s’étaient également mis d’accord pour que tous les documents liés à cette affaire soient détruits, a précisé la même source.

En 2017, cette histoire a refait surface après la fuite de certains extraits liés à cette affaire, poussant l’agent de CR7 à sortir de son silence. Il n’a pas tardé à publier un communiqué où il a nié en bloc ces accusations qu’il a qualifiées de «répugnantes» et «scandaleuses».

L’avocat de la jeune femme a contesté la validité de l’accord conclu en 2010. Il possèderait, en effet, un document prouvant que la présumée victime avait dit plusieurs fois «non» et «stop» au joueur.

Dans une interview accordée à visage découvert au journal allemand Der Spiegel, elle a raconté sa version des faits qui auraient eu lieu, selon elle, dans la nuit du 12 juin 2009 dans un hôtel à Las Vegas. “A 99%, je suis un mec bien. Je ne sais pas pour le 1% restant”, aurait dit Ronaldo à Kathryn.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page