Affaire Özil: Erdogan a téléphoné au joueur

L’annonce en a surpris plus d’un. Dimanche 22 juillet, le joueur Mesut Özil a annoncé sa décision de quitter l’équipe nationale allemande. Il a évoqué le “racisme” dont il a été victime après l’élimination de la Manschaft au Mondial 2018.

“C’est avec un cœur lourd et suite à une longue réflexion que j’ai décidé de ne plus évoluer pour l’Allemagne, et ce, tant que je ressentirais du racisme et un manque de respect”, a écrit le joueur sur son compte Twitter.

Critiqué pour une photo prise avec le président turc Recep Tayyip Erdogan avant le Mondial, il a assuré que son geste n’était pas politique.

“Comme beaucoup de gens, mes racines représentent plus qu’un seul pays. J’ai grandi en Allemagne, mais mon histoire familiale a ses racines en Turquie. J’ai deux cœurs, un allemand et un turc”, a expliqué Özil.

Ce mardi, le président turc a annoncé avoir appelé le joueur pour soutenir sa décision de quitter la sélection allemande, jugeant “inacceptable” le “racisme” dont le milieu de terrain d’Arsenal a selon lui été victime.

“Je me suis entretenu hier (lundi) soir avec lui. Ils n’arrivent pas à digérer le fait qu’il a posé pour une photo avec moi. Je soutiens les déclarations de Mesut Özil”, a déclaré Erdogan.

Et d’ajouter que “l’approche raciste envers un jeune homme qui a autant mouillé le maillot pour le succès de l’équipe nationale allemande est tout simplement inacceptable”.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Accusée de racisme, la CTM brise le silence (PHOTO)

Les responsables de la Compagnie de transport au Maroc (CTM) sont dans l’œil du cyclone et les réseaux sociaux ne cessent, depuis quelques jours, de critiquer sévèrement un communiqué attribué à la compagnie, aux relents racistes, concernant les passagers subsahariens.