Affaire Hamdallah: son club prend sa défense (PHOTO)

Le club saoudien a décidé d’adopter une stratégie plus « offensive » dans le litige dont il fait l’objet avec Al-Nasr FC. Condamné à payer une amende de 500.000 riyals (1,3 million de dirhams) et une suspension pour le mercato hivernal, l’Ittihad FC a décidé de passer à l’action.

Le club saoudien a apporté son plein soutien à l’international marocain, Abderrazak Hamdallah, qui a été sanctionné par la Fédération Saoudienne de Football (SAFF) à une suspension de 4 mois (à partir du 2 août 2022) et à verser une amende de 300.000 riyals saoudiens (près de 830.000 DH).

En effet, le joueur a beaucoup fait parler de lui récemment à cause d’un litige l’opposant à son ancien club, Al-Nasr FC, dans une affaire de trucage de matchs ainsi que la divulgation d’appels personnels.

L’Ittihad FC a indiqué dans un communiqué via son compte Twitter qu’il s’apprête à contre-attaquer en contestant d’abord la décision de la SAFF concernant la suspension du joueur. Le club « promet » que justice sera faite dans cette affaire, surtout qu’elle est désormais devant la FIFA.

A.O.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page