Affaire Guendouzi: la fédé a tranché

La FRMF va-t-elle définitivement renoncer à courtiser le milieu franco-marocain Mattéo Guendouzi? C’est la question que se posent bon nombre d’observateurs sportifs, depuis quelques jours.

Selon des sources de Le Site Info, l’instance dirigée par Fouzi Lekjaa aurait renoncé à attirer le jeune joueur d’Arsenal, après que son père a demandé à un responsable de la FRMF des « garanties matérielles » pour que son fils choisisse de porter le maillot national au lieu de celui des Bleus. Une demande qui aurait fortement déplu aux dirigeants de la fédé, ajoute la même source.

Rappelons que le sélectionneur national Hervé Renard avait convoqué Guendouzi pour rejoindre les Lions de l’Atlas, sauf qu’il a préféré jouer pour l’équipe de France des moins de 20 ans (U20). Après avoir signé pour Arsenal, la FRMF avait relancé la piste du joueur, qui a des origines marocaines par son père. D’ailleurs, Hervé Renard était en Angleterre pour essayer de le convaincre.

“J’ai toujours joué en équipe de France chez les jeunes, donc revêtir le maillot des A des Bleus est l’un de mes objectifs. C’est un rêve dans un coin de ma tête”, a expliqué Guendouzi dimanche dans un entretien accordé à L’Equipe. “Je reste concentré sur ce que je dois faire avec Arsenal. C’est très important pour moi de continuer à progresser. Je n’ai que 19 ans… Le reste suivra si je suis bon”. Une manière de fermer définitivement la porte aux Lions de l’Atlas et de lancer un signal à Didier Deschamps.

Il faut dire que Mattéo Guendouzi, né en France, a plus d’attirance envers les Bleus, qu’avec les Lions. Il a entamé sa carrière à l’académie du Paris Saint-Germain avant de la quitter, en 2014, vers celle de Lorient.

S.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page