Addiction aux casinos: Amine Harit sort du silence

Le milieu marocain de Shalke Amine Harit, qui aurait, selon des médias allemands, une addiction aux casinos et aux boîtes de nuit, a tenu à se défendre suite à ces allégations. Il a contacté le site Lions de l’Atlas et assuré que cette histoire de casinos date de plus d’un an. «Bild l’a sorti il y a 2 jours mais je ne sais pas pourquoi ! ça fait plus d’un an que j’ai pas mis un pied dans les casinos», a souligné le joueur.

Le quotidien allemand Bild avait en effet relayé l’information selon laquelle Amine Harit a fréquemment visité le casino de Duisburg au cours de cette saison ce qui expliquerait son manque de concentration lors des entraînements et la baisse de son niveau lors des matchs ainsi que ses problèmes à Schalke 04.

«Après avoir eu connaissance de ses problèmes de jeu, l’entraîneur Domenico Tedesco et directeur sportif Christian Heidel aurait décidé de lâcher le joueur s’il ne change pas de comportement», a confié le média.

S.L.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: nouveau record d’infections, la répartition géographique

Mille sept cent soixante-seize (1.776) nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 922 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures, a annoncé samedi le ministère de la Santé.