Washington: Lalla Joumala Alaoui s’entretient avec la présidente du National Press Club

L’Ambassadeur du roi aux Etats Unis, Lalla Joumala Alaoui, s’est entretenue, mardi, avec la présidente du National Press Club (NPC) de Washington, Andrea Snyder Edney, qui a été élue la semaine dernière à la tête de cette prestigieuse institution fondée en 1908.

Cette entrevue, qui s’est tenue au National Press Building, qui abrite les locaux du NPC et les bureaux de dizaines de médias américains et étrangers, dont ceux du chef-lieu du Pôle Amérique du Nord de l’Agence marocaine de presse (MAP), a été l’occasion pour l’Ambassadeur du Maroc et Andrea Snyder Edney de discuter des moyens de consolider les relations entre le National Press Club, l’une des organisations médiatiques les plus influentes dans le monde, et le Royaume du Maroc.

Lalla Joumala Alaoui a, dans ce cadre, affirmé qu’elle ne ménagera aucun effort pour favoriser une dynamique de coopération ciblée et fructueuse, exprimant la disposition de l’Ambassade à être un interlocuteur privilégié avec les membres du National Press Club et de son leadership, dans le but de promouvoir le Royaume et de le faire connaitre notamment auprès des faiseurs d’opinion américains.

La présidente du National Press Club s’est, pour sa part, dite ravie de recevoir l’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi aux Etats Unis, en faisant part de sa pleine disposition à œuvrer dans le sens de la consolidation des relations entre le NPC et le Maroc à travers notamment des stages de formation, l’organisation de conférences sur le Maroc et l’échange de visites.

Cette entrevue s’est déroulée en présence notamment de l’ancien Président du NPC, Thomas Burr et du Directeur exécutif du NPC, William McCarren.

(avec MAP)

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Clusters à Tanger : les autorités durcissent les mesures et ferment des entrées

Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’il a été décidé aussi de renforcer le contrôle pour que les personnes se trouvant dans ces zones ne quittent leurs domiciles qu'en cas de nécessité extrême tout en observant les précautions nécessaires.