Voyager avec Ilyas El Omari est un péché !

La guéguerre médiatique entre le PJD et le PAM dépasse parfois l’imagination. Rien n’est ménagé pour se dénigrer.

Une vive polémique a éclaté entre des responsables du PJD de la région de Tanger. La cause en est le déplacement de Nabil Chlieh, le vice-président PJD de la région de Tanger en Chine accompagnant le président Ilyas El Omari.

Ce voyage qui a rassemblé autour du président, Noureddine Mediane de l’Istiqlal, Mohamed Bouhriz du RNI, en plus du représentant du PJD, a été l’occasion de rencontrer les responsables politiques chinois et les représentants de la société d’Etat chinoise qui devrait entamer les travaux de construction d’un immense complexe industriel dans ville du détroit.

A leur retour et alors que la visite a été fructueuse, à plus d’un titre, certains militants du PJD ont contesté ce voyage en commun, notamment Mohamed Amahjour qui a vivement reproché à son camarade de parti d’avoir accompagné Ilyas El Omari. Dans un tweet il a écrit : «Le voyage avec Ilyas El Omari n’a aucun sens et ne peut en aucun cas être justifié.» L’intéressé a réagi promptement pour lui signifier que «le groupe du PJD au sein de la région ne peut recevoir de leçons de personne quand il s’agit de son action et qu’il ne tolère aucune surenchère politique». Réagissant à cette polémique, un autre militant du PJD a pris la défense de Chlieh et s’adressant à son détracteur a dit : «Il ne manque plus qu’à dire que le voyage en compagnie d’Ilyas El Omari est un péché.

T. J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page