Voici pourquoi le Maroc conserve l’heure d’été toute l’année

La décision du gouvernement de maintenir l’heure d’été repose sur une étude évaluative basée sur plusieurs indicateurs, a expliqué le ministre délégué chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique, Mohamed Benabdelkader.

Ces indicateurs prennent en considération les volets relatifs à la santé, à l’économie de l’énergie et aux transactions commerciales du Royaume, a relevé Benabdelkader lors d’une conférence de presse avec le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

Les résultats de cette étude ont affirmé que l’adoption du système du double horaire a créée une sorte de confusion chez les citoyens, notant que la conclusion principale de cette étude, basée sur une approche comparative avec les expériences réussies de plusieurs pays, consiste au renforcement de la stabilité en adoptant l’heure officielle du Royaume.

Cette étude a démontré que l’ajout de 60 minutes à l’heure légale du Maroc permettra de gagner une heure de lumière naturelle, ce qui aidera les citoyens à accomplir leurs affaires dans des meilleures conditions et à réduire la consommation de l’électricité, notamment pendant les périodes de pointe.

Cette décision sera accompagnée d’une série de mesures, notamment en ce qui concerne l’horaire scolaire des élèves, a-t-il précisé, ajoutant que le premier critère est de permettre aux élèves de rejoindre le matin leurs établissements scolaires et de les quitter avant le coucher de soleil.

Le gouvernement optera pour le choix de flexibilité non pas uniquement dans le système éducatif mais aussi au niveau de l’horaire administratif afin de permettre aux parents d’accompagner leurs enfants à l’école avant de partir au travail sans pression et dans un rythme convenable, a-t-il ajouté.

Rappelons que le Conseil de gouvernement avait adopté, vendredi matin, le projet de décret N° 2.18.855 relatif à l’heure légale stipulant le maintien permanent de l’heure d’été en vigueur actuellement.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crise à tous les niveaux

Ce qui devait arriver, arriva. Comme c'est le cas dans le monde entier, des entreprises mettent la clé sous la porte, faute de pouvoir générer des revenus et payer leurs employés.