USFP: bientôt la fin de Driss Lachgar?

C’est lui qui l’assure! Le premier secrétaire du parti de la Rose ne compte pas briguer un troisième mandat à la tête des USFPistes.

Ainsi, Driss Lachgar a affirmé qu’il ne présentera pas sa candidature lors du Congrès national, le onzième du nom, de son organisation politique, selon le quotidien Assabah de ce mercredi 20 mars. A rappeler que ledit Congrès sera tenu après les prochaines élections prévues en 2021.

« Les responsabilités politiques sont épuisantes et l’alternance est une pratique bénéfique », a déclaré avec une conviction certaine l’actuel patron du parti de Feu Abderrahim Bouabid. Driss Lachgar a aussi ajouté qu’une autre personnalité du parti de la Rose, dont il ne cite pas le nom, prendra la relève pour les prochaines échéances.

Toutefois, dans les coulisses du siège central de l’USFP, on murmure le nom de Habib El Malki, pressenti aussi pour rester à la tête de la Chambre des représentants, au cas où l’actuel premier secrétaire maintiendrait sa décision à ne pas vouloir rempiler pour la troisième fois.

Cependant, il ne faudrait pas négliger les noms de trois outsiders, et de taille, qui pourraient entrer en lisse, précise le journal. Il s’agit, en premier lieu, de Abdelkrim Benatiq, actuel ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et des Affaires de la migration. Les deux autres ténors USFPistes, susceptibles de rafler la mise, ne sont autres que Mohamed Chami et Mohamed Ben Abdelkader.

Larbi Alaoui


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page