Une députée USFPiste renonce à sa retraite

Elle a osé franchir le pas que tous les Marocains attendent des »honorables élus de la Nation »:renoncer à sa retraite de parlementaire.

Elle,c’est la jeune députée du parti de la Rose et membre du groupe parlementaire de l’USFP,Ibtissam Merras.Son initiative courageuse et citoyenne n’as pas encore reçu d’écho notable,surtout au sein du parti auquel elle appartient.Cependant, une autre USFPiste, parlementaire et également membre du Bureau politique du parti,s’est manifestée concernant le renoncement d’Ibtissam Merras à sa retraite.

Il s’agit de Hanane Rihab qui a réagi,via sa publication sur les réseaux sociaux. »Aujourd’hui, il y a un grand quiproquo concernant la retraite des parlementaires,ainsi que sur la caisse de ladite retraite »,a-t-elle écrit.Et de préciser que,depuis 2016,la caisse de retraite du Parlement a cessé d’indemniser les députés et que la cotisation se fait à part égales par l’Etat et le député.

Hanane Rihab a encore précisé que tout le monde devrait savoir qu’il existe un projet de loi visant la réforme de la caisse de retraite et permettant à ceux qui ont atteint l’âge de 60 ans de bénéficier de leurs retraites.

La parlementaire et membre du Bureau politique du parti de la Rose a conclu sa publication en assurant: »Je dis en toute clarté que pour en finir avec ce dossier,l’annulation pure et simple de la caisse de retraite sera le meilleur service solidaire que l’on puisse rendre à notre pays ».
A ce sujet,rappelons les propos de plusieurs députés de différents partis politiques,qui ont précédemment tenu à assurer que la fonction de député « ne nécessite pas l’attribution d’une pension spéciale ».Et par conséquent, »les indemnités ne devraient pas dépasser la durée du mandat parlementaire ».

Suggestion pertinente, juste et équitable!Mais qui tarde à trouver une oreille attentive auprès de députés insatiables!

Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Elections sénatoriales-Egypte: un Marocain à la tête d’une mission d’observation

La Ligue des Etats arabes a nommé le diplomate marocain Ahmed Rachid Khattabi à la tête de sa délégation chargée d'observer les élections sénatoriales égyptiennes, dont le premier tour se tiendra les 11 et 12 courant.