Une députée du PJD tacle Amina Maelainine

La députée PJDiste Imane Yaacoubi a sévèrement critiqué sa consœur Amina Maelainine qui a publié un long post sur sa page officielle pour revenir sur les présumées photos d’elle sans voile à Paris.

«Je suis consciente que ce que je vais dire ne sera pas au goût de tout le monde mais j’assume mes propos. Chère Amina, je soutiens depuis toujours les libertés individuelles et je défends vivement les femmes qui décident d’ôter leur voile. Et le mettre ou l’enlever est un signe de liberté», a écrit la jeune députée.

A ce propos, elle a rappelé l’histoire de l’actrice égyptienne Mayssoun Souidan qui avait décidé, il y a quelques années, d’enlever son voile. «Elle l’avait annoncé publiquement et expliqué sa décision du fait qu’elle voulait chercher Dieu. J’avais défendu le courage de cette femme que je ne connaissais pas. Te concernant, j’aurais respecté ton choix si tu étais convaincue par cette décision. Mais ton comportement n’est pas digne d’une personnalité publique», a souligné Imane Yaacoubi.

Et d’ajouter : «Chère Amina, mettre le voile dans un endroit et l’enlever dans un autre est si absurde. Tu aurais pu t’épargner cette histoire puisque, justement, tu es une personnalité publique. Personne ne peut contester ton droit d’enlever ce voile mais la façon avec laquelle tu l’as fait est totalement déplacée. Il fallait que tu sois honnête avec les citoyens. Le parti ne t’a pas choisi pour ton voile et le citoyen n’a pas voté pour toi parce que tu es voilée. Tu as malheureusement fait preuve d’un manque flagrant de maturité. Tu as annoncé, après la diffusion de ces photos, qu’elles étaient truquées et anciennes. Tu republies un autre post, quelques jours après, pour justifier ce que tu as fait en se basant sur une déclaration de Benkirane à ce sujet», a précisé la députée.

En parallèle, elle a estimé que le voile, le pèlerinage ou l’aumône n’ont jamais été le capital du PJD. «Son capital est la transparence et l’honnêteté dans sa relation avec les citoyens. L’erreur n’est pas d’enlever le voile mais de ne pas annoncer publiquement cette décision et fuir la confrontation en se cachant derrière les dirigeants du parti. Je sais que Benkirane a toujours respecté les décisions de chacun mais je ne crois pas qu’il aurait soutenu ton manque de transparence», a-t-elle écrit, l’appelant à ne pas utiliser Benkirane pour justifier ses choix.

«Maintenant, la question n’est pas si Benkirane a défendu ton droit d’enlever le voile mais l’as-tu vraiment ôté ? Si c’est le cas, pourquoi ne pas l’annoncer publiquement et assumer ce choix ? Pourquoi noyer le parti dans ce genre d’affaires personnelles et se cacher derrière les dirigeants ?», s’est demandé Yaacoubi.

Noura Mounib

Suggestions d’articles

Météo Maroc: les températures pour la journée du lundi 25 mars 2019

Voici les températures minimales et maximales prévues par la Direction de la météorologie nationale pour la journée du lundi 25 mars 2019.