Une crise au sein du gouvernement, vraiment?

Le porte-parole officiel du gouvernement Mustapha El Khalfi , n’a aucunement voulu parler d’une « crise » au sein du gouvernement de Saad Eddine El Othmani. « Il n’y a pas de conflit entre la majorité du gouvernement, a-t-il déclaré. Nous ne pouvons pas parler d’une crise au sein du gouvernement, juste parce qu’un de ses ministres est absent de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement. » Le porte-parole officiel du gouvernement a par ailleurs souligné que « tout différend ou problème pouvant affecter la majorité gouvernementale devrait et sera résolu au sein du gouvernement ».

Il convient de noter que les relations entre les composantes de la majorité gouvernementale, se sont, pas mal détériorées, ces derniers temps. L’épisode marrakchi de Rachid Talbi Alami, qui avait accusé le PJD de « mener un projet visant à ‘’saboter’’ le pays « , ayant mis à froid pour ne pas dire geler  deux composantes politiques majeures du gouvernement marocain, le PJD et le RNI, est malheureusement loin d’être terminé.

L’altercation devenue par la suite affaire d’état, s’est amplifiée.  Rancœur aidant, elle a eu des effets néfastes sur l’union majoritaire lors de la course au perchoir des Chambre des conseillers quand chacun a fait fi de ce qu’il avait été convenu à propos. Le PJD ayant proposé un candidat alors que l’accord de principe devait laisser les deux protagonistes initiaux du PAM et du PI à un duel entre eux. Il est vrai qu’il y a eu chemin faisant une défection, mais cela a été ressenti comme une ‘’traîtrise’’ d’où l’ouverture à toute sorte d’interprétations et surtout d’alliances dont usèrent les six partis pour infliger la sévère débâcle que l’on sait à leurs Frérots.

Cela ne dit rien qui vaille pour un avenir soit-disant unioniste.

M.J.K

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page