Un Plan Marshall pour la CGEM

La CGEM a toujours eu des présidents entrepreneurs jusqu’à Salaheddine Mezouar qui avait davantage la casquette du politique que celle de l’entrepreneur. Aujourd’hui, il est évident que la CGEM doit avoir une organisation syndicale, laquelle doit être loin de la politique pour défendre les patrons d’entreprises.

Le binôme Alj-Tazi devra donc s’éloigner le plus possible des politiques et défendre la PME qui représente 95% du tissu économique national. Trois chantiers importants les attendent durant leur nouveau mandant : d’abord l’éthique fiscale, ensuite le développement de la PME/TPE et notamment des startups pour permettre au jeunes d’exprimer leur créativité et enfin le développement de la régionalisation. Chakib Alj et Mehdi Tazi devront convaincre l’Exécutif de mettre en place un véritable «Plan Marshall» pour développer ses trois stratégies.

L’élection du président et du vice-président de la CGEM pour le mandat 2020-2023 est prévue ce mercredi 22 janvier 2020. Les deux hommes devront confirmer leur travail remarquable dans les régions et au sein de toutes les confédérations. Ils ont déjà réussi à fédérer et se feront élire haut la main. C’est déjà un bon départ. Reste à convaincre le gouvernement de mettre en place la bonne stratégie. Info importante : après l’élection du duo, une réunion est prévue avec des ministres du gouvernement. Les Finances, l’Agriculture, l’Intérieur, le Commerce et l’Industrie seront présents pour débattre avec le duo. Dernier enjeu et pas des moindres pour Alj-Tazi : les dissensions en interne qui avaient plombé l’image de Mezouar devront être gérées habilement. Au vu du CV de nos deux protagonistes, ils ont toutes les cartes en main pour relancer la machine CGEM avec un nouveau style.

Hicham Bennani

Articles similaires

Suggestions d’articles

Encore des actes de hooliganisme au Maroc: douze individus arrêtés

Les services de la Sûreté provinciale de Safi ont arrêté douze individus pour leur implication présumée dans des actes de hooliganisme à l'issue du match ayant opposé samedi soir l'Olympic de Safi au club saoudien d'Ittihad Jeddah, pour le compte de la Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions.