Un analyste du PJD descend Amina Maelainine

Amina Maelainine a beau expliquer et se justifier sur son mur Facebook à propos de ses présumées photos sans voile à Paris, rien n’y fait. Elle se défend en qualifiant les images de truquées. Mais à part le père Benkirane, le chef déchu du PJD qui d’une ‘’fatwa’’ paternelle l’a défendue, Amina Maelainine semble baigner seule dans une solitude désespérée.

Dernière sortie en date à propos du voile de la discorde dont elle s’est désormais étiquetée, Yahia El Yahiaoui, un analyste politique du PJD de son état. “Le croyant ne ment pas. Entre ses deux sorties, les explications fournies à propos des photos sont contradictoires”, aurait-il rétorqué à cette situation pour le moins burlesque.

Et d’ajouter: ‘’C’est un mensonge parlementaire. Elle doit être poursuivie pour cela car elle a fraudé le peuple en tant que représentante du peuple à qui on a confié les intérêts de la population. On ne peut pas lui faire confiance ’’.

Yahia El Yahiaoui va même plus loin. ‘’Cela n’a rien à voir avec la religion. Nous nous dirigeons vers un recrutement politique et électoral’’, a-t-il souligné. L’allusion aurait été faite au petit ami, apparemment un USFPiste dont on dit que Maelainine se serait entichée.

On ne voit pas en quoi dérangerait le port ou pas du voile par une parlementaire ou pas, puisque c’est une liberté individuelle. Le père Benky lui, l’a clairement compris au point d’en diviser le PJD en adeptes du non et du oui.

MJ.K

Suggestions d’articles

Rabat: un adjoint du maire visé par de lourdes accusations

Depuis belle lurette, la mairie de Rabat est connue par ses scandales et ses esclandres qui se succèdent et se ressemblent.