Triche au bac: le PJD se « désolidarise » du fraudeur de Tata

Vendredi dernier, un candidat à l’examen national du baccalauréat marocain a été pris en flagrant délit de fraude, au lycée Mokhtar Soussi, à Tata.
Et le secrétariat régional du Parti de le Justice et du Développement s’est vite empressé de publier un communiqué expliquant que le fraudeur n’a rien à voir avec le parti islamiste.

Ledit communiqué, dont Le Site info détient copie, précise que le mis en cause, objet d’un rapport l’accusant de détenir un téléphone portable pendant les épreuves du bac, n’est pas un membre du PJD, ni un militant ayant une quelconque responsabilité organisationnelle.

Cependant, le candidat tricheur est bel et bien un frère du secrétaire régional du parti, à Tata. Et c’est ce lien de parenté, explique le communiqué précité, »que certains ont voulu exploiter, d’une manière dénuée de toute déontologie, afin d’écorner l’image du parti dans un dessein politicien bien déterminé ».

A.C.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo Maroc: le temps prévu ce mardi 29 septembre

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 29 septembre 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.