Tokyo: Bourita s’entretient avec des chefs d’Etat africains

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita a tenu une série de rencontres et d’entretiens avec des chefs d’Etat, de gouvernement et des ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays africains, en marge des travaux de la 7ème Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’Afrique.

Bourita s’est entretenu avec le président de la République de Sierra Leone, Julus Madda Bio, le président de la République de Zambie, Edgar Lungu et le président des Comores,  Azali Assoumani.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale s’est également entretenu avec les Premiers ministres de la Guinée-Bissau, Aristides Gomes, et de Sao Tomé-et-Principe, Jorge Bom Jesus, ainsi qu’avec les ministres des Affaires étrangères du Cameroun, de la Somalie, du Ghana, du Burundi, du Malawi, de la Gambie et d’ Eswatini.

Les échanges lors de ces rencontres ont porté sur le renforcement des relations bilatérales et le développement des moyens de la coopération. Les dirigeants et responsables de ces pays salué, à cette occasion, le leadership du roi Mohammed VI et le rôle du Souverain dans le développement du continent africain.

Concernant la TICAD, les dirigeants africains ont exprimé leur grande satisfaction de la participation du Royaume à ce sommet au vu de son rôle de pionnier dans la défense des questions stratégiques de l’Afrique avec auprès de grands partenaires étrangers, notamment le Japon.

Bourita a, par ailleurs, pris part à un déjeuner de travail organisé en son honneur par l’ancien ministre japonais des Affaires étrangères et président du Groupe d’amitié Japon-Maroc, Hirofumi Nakasone.

Ont pris part à ce déjeuner de travail, Midori Matsushima, ancienne ministre japonaise de la Justice, le président du Groupe d’amitié Japon-Union Africaine, Ichiro Aisawa et des membres du Parlement japonais.

Cette rencontre a été l’occasion de rendre hommage aux liens historiques et profonds entre la Famille Royale marocaine et la famille impériale du Japon, ainsi que les excellentes relations bilatérales entre les deux pays.

Bourita a évoqué à cette occasion la cause nationale, saluant à ce sujet la position du Japon en faveur du Royaume.

Les discussions ont également porté sur le rôle de premier plan du Maroc au niveau continental à travers les investissements dans les domaines de l’énergie, de l’industrie des fertilisants, des télécommunications, de la logistique et de la formation des cadres.

Bourita a mis en avant l’approche de coopération adoptée par le Maroc avec ses partenaires africains, visant principalement la contribution à la concrétisation des attentes des peuples africains en matière de développement social et économique.

Khalid El Imouni

Articles similaires

Suggestions d’articles

Entretien entre Bourita et la présidente du Conseil des représentants du Bahreïn

A cette occasion, les deux responsables ont salué l'excellence des relations qui lient le Maroc et le Bahreïn, sous l'impulsion de leurs Chefs d’État respectifs, le Roi Mohammed VI et le Roi Hamad Ben Issa Al Khalifa.